VOEUX DU NOUVEL AN - JANVIER 2006

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Les vœux que je vous adresse au nom du Conseil Municipal veulent aller au-delà du simple et banal sacrifice à la Tradition.

Une commune est une communauté de vie. En milieu rural comme le nôtre c’est, et doit devenir toujours plus, un lieu de connaissance et de reconnaissance mutuelles, de partage de vie. C’est donc bien à chacune et à chacun de vous, et à travers vous à tous ceux et toutes celles qui, pour des raisons diverses, ne sont pas physiquement présents parmi nous ce soir, qu’au nom du Conseil Municipal, je souhaite « Bonne année 2006 » c'est-à-dire santé d’abord, bonheur de vivre ensemble, prospérité et réussite dans vos projets.

Notre commune ne peut être communauté de vie que si elle est vivante, dynamique, projetée en avant, tout en veillant jalousement à garder la richesse de son passé, à construire les lendemains sur une terre préparée et cultivée par nos prédécesseurs. Telle est la volonté de votre conseil municipal qui veut à la fois construire le développement de Saint Germain des Champs et préserver, mettre en valeur le patrimoine communal.

2005 a été riche en réalisations et animations diverses. 2006 devra connaître un pareil dynamisme.

Nous développerons pour ce faire un certain nombre de projets dans diverses directions.

Urbanisme : 2006 verra dans ces prochains mois après les enquêtes publiques légales, l’achèvement du Plan Local d’Urbanisme et la conclusion du Schéma Directeur d’Assainissement. En terme de construction vous savez déjà que les travaux pour la réalisation de trois logements locatifs au foyer communal doivent débuter en février. Par ailleurs lors de sa prochaine séance le Conseil Municipal sera appelé à se prononcer définitivement sur le projet de création d’une zone pavillonnaire aux Faullotes, zone susceptible d’accueillir 4 ou 6 pavillons et sur le projet du bâtiment communal dont la nécessité se fait sentir et n’est contesté par personne.

Voirie : Les travaux pour sécuriser la traversée de Montmardelin seront poursuivis et la réfection de plusieurs voies communales entreprise : Route des Boulats, Route du Meix à Montmardelin, Route d’Auxon. J’ai le plaisir également de pouvoir vous annoncer que, suite à notre demande, le Conseil Général, après avoir accepté l’aménagement du carrefour Montmardelin/Le Meix à l’entrée du bourg, procède actuellement à l’achat des terrains nécessaires à l’aménagement du carrefour de la route des Boulats avec la route départementale conduisant à Quarré.

Enfance Jeunesse: Vitaliser notre commune c’est porter un effort particulier en faveur de notre jeunesse. Nous sommes résolument engagés au maintien et développement de notre école. A cet égard nous ne pouvons que nous féliciter de la bonne entente et de l’excellent travail à l’intérieur du regroupement pédagogique St Brancher / St Germain. Nous soutiendrons à ce titre le projet de départ des enfants du cycle 2 en classe de neige. Nous devons maintenant progresser dans la mise en place de structures de loisirs locales au service des enfants de notre commune. Nous y travaillons en lien avec la municipalité de Saint Brancher. Un ‘Contrat Temps Libres’ sera signé prochainement avec la CAF et la MSA qui cofinancent ce projet avec nos deux collectivités locales. Ainsi, sous une forme à définir, dès cette année, en lien avec les associations locales qui accepteront de s’y impliquer, nous devrons être en mesure de proposer aux enfants des plages de loisirs extrascolaires.

Et, puisque nous évoquons la coopération avec la commune de Saint Brancher, permettez moi d’avoir une mention particulière pour son maire, notre ami Michel Garnier, qui connaît actuellement de graves problèmes de santé : A Michel nous présentons tous nos vœux de prompt et solides rétablissements, à son épouse Chantal et à sa famille nous disons toute notre amitié et la solidarité de notre commune.

Nous considérons qu’il n’y a pas de raison majeure pour que cette bonne coopération entre nos deux communes voisines ne s’étendent pas. Vous connaissez mon implication et mon désir de voir, pour le développement de notre région morvandelle et au nom de l’efficacité, se développer, sur notre canton et au-delà, la mutualisation de nos moyens. De plus en plus nous sommes sollicités pour des actions à caractère intercommunal : maison de retraite, caserne cantonale des pompiers, mise en place du SPANC, gestion et fonctionnement du futur gymnase cantonal, et, dernière sollicitation, soutien au Syndicat d’initiative de Quarré. Par ailleurs certaines aides auxquelles nous pourrions prétendre, à titre collectif ou individuel, comme celles liées à l’appartenance à la zone de revitalisation rurale, sont soumises à l’obligation d’adhésion à une communauté de communes. Tout ceci ne peut pas se résoudre indéfiniment par une politique au coup par coup, sans perspective globale. Comme je l’ai demandé par écrit à mes collègues maires, je formule le vœu que 2006 soit l’année qui nous permette, sans idées préconçues, de nous asseoir autour d’une table afin de traiter, sur les bases anciennes ou nouvelles, de cette question d’intercommunalité et de progresser sans se réfugier derrière le prétexte d’attente de nouvelles échéances électorales.
En tout état de cause il est clair que notre commune ne restera pas indéfiniment dans l’expectative ni ne jouera sans arrêt le rôle d’émettrice de propositions sans concrétisation aucune. Nous ne resterons pas l’arme au pied une nouvelle année entière et saurons décider de notre avenir.

Enfin, et pour terminer, je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui, sur notre commune, à titre électif, associatif ou individuel participent à l’animation et à l’enrichissement de notre vie collective. Je pense bien sûr aux adjoints et conseillers municipaux, mais aussi au Comité des fêtes, aux associations ‘Les Arts à Saint Germain’, ‘Mémoires Vivantes’, club des aînés ainsi qu’aux pompiers du CPI à la pérennisation desquels nous sommes attachés.
Que cette année soit l’occasion d’un développement des actions de tous par une participation accrue et souhaitée de bénévoles soutenus sans faillir par le Conseil municipal.

Une fois encore, bonne année 2006 pour chacun de vous, pour notre commune, pour notre Morvan. Je vous invite maintenant à célébrer cette nouvelle année en partageant le verre de l’amitié et la galette républicaine.