Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux


Météo
Ephéméride









Vœux 2012
 
Rassemblés à nouveau pour cette présentation de vœux et partager à l’aube de 2012 ce moment de convivialité, au nom du conseil municipal et en mon nom propre, je présente sincèrement et avec plaisir tous nos vœux de bonheur et de santé pour chacun des habitants de notre communauté villageoise.

Permettez moi d’abord de remercier toutes celles et ceux qui participent, avec persévérance, à faire en sorte que notre village soit un lieu de bien vivre, d’écoute, de service, de respect, d’acceptation des différences qui sont autant d’éléments d’enrichissements mutuels.

Je pense à nos pompiers dont nous apprécions la disponibilité et le sens du service, aux membres du CCAS qui, dans chaque hameau, veillent discrètement mais efficacement aux bonnes conditions de vie des personnes isolées ou fragilisées, au comité des fêtes qui sans se lasser contribue à l’animation festive et culturelle de notre village, au personnel communal dans sa totalité sans la présence desquels la réponse à vos demandes concernant la vie administrative, la qualité d’accueil des enfants de l’école ou l’entretien concret de la vie matérielle de notre commune ne sauraient être satisfaits. Je n’oublie pas, évidemment, les membres du Conseil municipal qui donnent de leur temps pour participer à l’émergence des meilleurs réponses possibles aux questions posées.

Certaines familles ont été particulièrement éprouvées cette année. Je pense à elles et leur renouvelle, en notre nom à tous, notre profonde sympathie.

Si nous vivons avec plaisir et attachement en ce coin du Morvan nous ne faisons pas d’angélisme. Nous savons au quotidien que nous sommes immergés dans un monde difficile, en crise, à la folie débridée et laminante.

Je pense à cette annonce scandaleuse de traitement annoncé pour des joueurs de foot (800 000 € par mois), - peu importe que cela se réalise ou non le seul fait d’en voir la proposition faite est scandaleux, - ou d’un entraîneur (500 000 €). Nous savons que des personnes de notre commune vivent avec des retraites s’élevant à 650 € - 900 € par mois..

Je pense à ce chiffre de 2 844 000 chômeurs annoncé en novembre ou encore à ces 150 000 sans abris en France (contre 85 000 il y a dix ans).

Je pense à tous ceux qui par le monde luttent au prix de leur vie pour un monde de liberté.

C’est dans ce monde en crise que nous sommes insérés.

Deux solutions s’offrent à nous. Nous replier dans notre coquille et désespérer, solitairement, d’un monde meilleur, ou construire solidairement ensemble notre printemps.

C’est la deuxième solution que je nous propose c'est-à-dire ne pas, ne jamais, baisser les bras.
Ensemble refuser, sans la nier, d’être submergés par la crise mais regarder devant nous, ne pas craindre d’innover toujours plus, d’investir avec intelligence. Ceci doit se vivre à titre individuel, mais aussi au niveau de notre collectivité.

Nous l’avons fait au cours de l’année 2011 en perfectionnant la signalétique sur notre commune, en poursuivant l’ aménagement du cimetière (création du columbarium et jardin du souvenir) , en créant, autant par souci d’économie à moyen et long terme que par souci de développement des énergies renouvelables locales, la chaufferie bois (à l’inauguration de laquelle vous serez prochainement tous conviés.)

Nous le continuerons en 2012 parce qu’investir c’est créer de l’emploi et donc de la consommation, mais surtout parce que notre commune doit toujours aller de l’avant. Le conseil municipal porte des projets pour 2012 : le Monument aux morts mérite des travaux de conservation, le cimetière devrait connaître une nouvelle phase de travaux : création d’une nouvelle allée et finition des travaux d’évacuation des eaux pluviales, le véhicule de service doit impérativement être remplacé, les travaux de voirie doivent être achevés rue des sources, entrepris rue basse à Vilaine, d’autres nouvellement entrepris des chemins ruraux doivent être aménagés et modernisés. A ces projets s’ajouteront les imprévus et vos demandes qui sont légitimes mais qui devront dans tous les cas être sérier en fonction des urgences et des crédits (être maire c’est aussi parfois savoir dire non…ce qui n’est pas le plus facile.)

Nous savons que les aides se raréfient. Hormis 30 000 € alloués aux communes de moins de 2 000 habitants le Conseil Général a gelé toutes les aides pour 2 012, ne se projette pas sur 2 013. Nous devrons donc pratiquement gérer en fonction de nos seuls moyens propres. Nous serons donc amenés à déterminer les priorités avec rigueur.

Une autre question en suspens nous préoccupe : celui de la permanence de notre école. Les effectifs remontent. La démographie nous est favorable pour les années à venir. Il nous faut passer le cap de la prochaine rentrée 2012 en persuadant l’administration de l’éducation nationale de l’urgent intérêt de maintenir notre école dans le cadre du regroupement pédagogique avec St Brancher. Cela aussi dépend pour partie de nous. Permettez moi de lancer un appel vibrant à tous les parents : favorisez pour vos enfants l’inscription dans nos structures scolaires. Elles sont de qualité. Nos enseignantes sont compétentes et dévouées à nos enfants. Les structures d’accueil sont en place. Si elles sont perfectionnables nous nous y attacherons.

2012 sera aussi l’année de la mise en place d’une nouvelle communauté de communes, de dimensions plus vaste qui devra être efficiente en juin 2013. Nous y travaillons. Soyons clair : il ne s’agit pas de l’absorption de la CCMV dans une structure préexistante. Notre ligne de fond c’est qu’avec d’autres partenaires nous construisions ensemble une nouvelle collectivité dans laquelle nous travaillerons avec exigence à ce que soit reconnue notre spécificité morvandelle rurale, avec ses besoins propres et ses richesses particulières.

Pour en terminer, vous renouvelant mes vœux et ceux du Conseil municipal je vous invite à partager autour du verre de l’amitié et d’espérance la galette….républicaine.

Lire l'article de l'Yonne Républicaine

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014