Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web





Hameaux

Météo
Ephéméride







Vœux du Maire 2018
 
La démarche que nous faisons aujourd’hui en nous retrouvant pour la traditionnelle présentation des vœux de bonne année est, de mon point de vue, une démarche importante parce qu’elle est la manifestation concrète de notre volonté de vivre, travailler, partager ensemble, sans ostracisme ni exclusion pour le bien de notre communauté.

Certes nous n’avons pas les mêmes histoires, les mêmes parcours, les mêmes visions du monde… et c’est ce qui fait notre richesse si, dans l’écoute mutuelle et le respect, nous savons partager ce qui nous différencie..

Faisons nôtre, pour le bien de notre collectivité, cet adage d’Henry Ford « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ».

Certains d’entre nous sont particulièrement engagés dans ce processus de partage et je veux ici les en remercier.

Je pense d’abord à celles et ceux qui sont directement investis dans ce travail au service de notre commune  : Le Conseil municipal dont je veux saluer la qualité de l’échange et de l’investissement, les employés de notre collectivité qui chacun dans ses fonctions, du secrétariat à l’entretien général de la commune, en passant par la garde des enfants et l’entretien des locaux contribuent par la qualité de leur travail et leur disponibilité à rendre la vie tranquillement possible dans notre commune. Mais aussi à nos sapeurs-pompiers, toujours disponibles et compétents pour répondre aux différents appels et à celles et ceux qui animent la vie associative, sous des formes diverses, créant ainsi autant de lieux de rencontres et d’échanges différents.

L’année 2017 a été marquée par de nombreux décès sur notre commune, mais aussi par des naissances et par l’accueil de nouveaux habitants. Aux uns nous redisons ensemble que nous partageons la peine de séparations douloureuses, aux autres nous exprimons les souhaits sincères de bienvenue.

2017 c’est aussi une année à l’actualité internationale torturée et inquiétante : folie guerrière, courses aux armements, attentats criminels, intégrismes destructeurs… créant son flux croissant de personnes en déroute fuyant la guerre, ou la faim, ou les deux.. Je pense ici à ces hommes, ces femmes, ces enfants qui errent dans les Alpes du Sud ou périssent en méditerranée, aux sans toits qui dorment sur les trottoirs. Nous risquons de nous y habituer, de les intégrer dans notre banal paysage médiatique. Ils paraissent loin de la tranquillité de notre village. Pourtant ils existent, ils sont là. Certes la France n’a pas vocation « à accueillir toute la misère du monde » mais elle doit accueillir sa juste part, rendre lisible son message universaliste et son triptyque « Liberté, Égalité, Fraternité ». La France c’est nous ! A nous d’inventer, individuellement et collectivement, les indispensables marques de solidarité. Que nous contribuions, là où nous sommes, à faire de 2018 une année de progrès en fraternité.

Pour notre collectivité 2017 fut surtout l’année des projets et relativement peu de réalisations. Pourquoi ? La conduite des projets pour obtenir les financements nécessaires auprès des partenaires institutionnels départementaux, régionaux ou nationaux est de plus en plus longue, la consultation encadrée des entreprises s’inscrit dans le temps, certains maîtres d’œuvre s’engagent et tardent à passer à l’acte. Faisons le point et les projections sur 2018.

En 2017 nous avons poursuivi, outre l’entretien normal des voies communales qui nous incombent, l’aménagement des chemins ruraux de façon à les rendre plus accessibles à nos agriculteurs. Cet effort sera poursuivi.

Dans le souci de la conservation et protection du patrimoine communal nous avons procédé à la réfection et modernisation du logement de la mairie lequel a trouvé rapidement locataire. Et, soucieux de travailler au maintien de la population, d’accroître notre patrimoine communal et constatant que les logements communaux trouvent aisément locataires (revenus fixes et réguliers pour la commune)le Conseil municipal a décidé d'engager le processus nécessaire pour l'acquisition d'un bien immobilier au bourg. Nous faisons appel à un tiers neutre pour l'évaluation du bien en sorte d'éviter le risque, toujours possible, interprétation malveillante.

Nous avons entrepris également l'amélioration de la protection incendie pour couvrir les zones à risques. Ainsi nous avons protégé des fermes isolées (Vaupitre et la Ronce) en y installant les bornes incendies nécessaires. Deux gros chantiers sont par ailleurs en cours : l'enfouissement d'une cuve à Lingoult et la pose d'une cuve hors sol à Chézelles. Pour ces importants travaux qui doivent débuter en ce mois de janvier nous avons obtenu une aide financière au titre de la DETR (dotation d'équipement des territoires ruraux) Il nous restera encore quelques points sensibles à protéger.

La DETR nous a été également accordée pour la réfection de notre foyer communal qui mérite une cure de rajeunissement mais surtout pour la mise aux normes d'accessibilité. Nous sommes dans l'attente des propositions du maître d’œuvre et souhaitons voir l’ouverture des travaux le plus rapidement possible afin de rendre notre foyer disponible au plus tôt.

En 2017 ont été commencé les travaux d'enfouissement des réseaux rue d'Avallon afin de terminer l’amélioration et d’installer un éclairage public de qualité en même temps qu’économique. Je concède que ces travaux ont été longs et ont causé quelques désagréments notamment le manque d'éclairage public prolongé pour toute une zone du bourg. Je remercie tous ceux qui, me les signalant, les ont supporté sans récrimination. Nous arrivons au terme. Les nouveaux lampadaires devraient être posés prochainement. Le Conseil Municipal devra, au vu des autres dépenses d'investissement à engager, se prononcer sur la forme à donner pour le passage au LED des hameaux.

Le gros chantier de 2018 consistera au lancement de la réfection du clocher de l'église. Le coût en sera très élevé mais, au titre de la sauvegarde de notre patrimoine communal, la dépense est nécessaire. L'Agence Technique Départementale nous élabore actuellement le dossier que nous présenterons à des maîtres d’œuvre expérimentés dont l’Agence Technique nous proposera une liste non limitative. Ensuite, au-delà des emprunts nécessaires à solliciter, nous partirons à la chasse aux aides financières : Dotation d’Équipement aux territoires ruraux, Région, Département mais aussi, et pourquoi pas ?, l'appel aux dons, aux vôtres, dans le cadre d'une campagne avec la Fondation du Patrimoine pour la sauvegarde de notre patrimoine..

Enfin, et pour répondre à des demandes, mais aussi parce que c'est un beau site à réhabiliter que nous pouvons réaménager au moindre coût, dans le respect écologique de la nature nous nous proposons de procéder à la remise en état de la mare de Montmardelin avec le conseil et le soutien de.la société d'histoire naturelle d'Autun

Voici donc, compte non tenu de tous les impondérables, l'ambitieux programme de l'année 2018 que nous vous souhaitons la plus heureuse possible.

Et avant de vous inviter à partager la galette républicaine je veux vous rappeler le plaisir et l'importance de tous ces moments qui nous rassemblent et voudrais vous confier comme denier message pour éclairer 2018 ce proverbe bouddhiste : « C’est réunis que les charbons brûlent, c’est en se séparant que les charbons s’éteignent »






| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014