Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web





Hameaux


Météo
Ephéméride





Numéro 102 du 7 avril 2016
 
Editorial

Installation du paratonnerre
Question : Où se trouve le coq victime de l’orage de 1801 ?
Vous aurez l’occasion de prendre connaissance dans ce bulletin du vote du budget pour l’année 2016.
Au delà des dépenses de fonctionnement classiques liées à la vie quotidienne de notre commune de quels projets ce budget est-il porteur pour l’année 2016 ?
Un des soucis majeurs va consister à normaliser la défense incendie sur l’ensemble de notre commune. Le Conseil municipal a décidé d’un plan pluriannuel. Cette année 2016 devra connaître la mise en protection correcte du hameau de Lingoult : Une cuve acier contenant 120m3 y sera enterrée et une borne sera installée en face de la maison dite de la Chatte. Les écarts constitués par la ferme de la Ronce et les bâtiments d’habitation et agricoles de Vaupitre seront également concernés.
La protection incendie comprend également la pose cette année d’un paratonnerre sur notre église.
Des travaux seront entrepris sur l’ancienne poste pour rendre le logement plus sain et la défectueuse station d’épuration du logement dit « ancien couvent » sera remplacée.

Afin de faciliter l’activité agricole des travaux importants d’élargissement de chemins sont programmés. Cela concerne le chemin dit « du Bibi » au bourg, le chemin du Teurier entre l’Etang et Montigny, le chemin du Maulas à Montmardelin et un chemin à Montigny.

Enfin, après avoir craint que le Syndicat Départemental d’Energie de l’Yonne ne retienne nos projets d’enfouissement et de modernisation d’éclairage public nous espérons, a minima, pouvoir terminer l’enfouissement et la modernisation au bourg (rue d’Avallon) et modernisation au bourg (rue d’Avallon) et pouvoir commencer une première tranche à Montmardelin.

Programme ambitieux élaboré en tenant compte de nos possibilités financières. L’amélioration de notre cadre de vie mérite ces investissements !
Le Maire. Michel Millet

ETAT CIVIL

Naissance 
Nous accueillons avec plaisir la naissance de Léo, Philippe, Raymond Le Gallic né le 10 mars 2016 à Semur en Auxois.
Félicitations aux heureux parents.

Décès 
Nous déplorons le décès de :
Monsieur Gaston, Pierre Bachelin décédé à Avallon le 11 mars 2016-03-16
Madame Christiane Van Laarhoven décédée le 29 mars 2016
Nous présentons nos sincères condoléances à la famille.

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 Mars 2016

DEFENSE INCENDIE
Monsieur le Maire présente le rapport d’études sur la défense extérieure contre l’incendie élaboré en lien avec le SDIS, Groupement Sud.
Il rappelle la réglementation en vigueur : 120 m3 d’eau utilisable en deux heures, borne incendie délivrant 30m3 distante de moins de 400 mètres par rapport au risque.
Monsieur le Maire cible les sites nécessitant un renforcement ou une création de protection.
Après en avoir délibéré le Conseil municipal considérant qu’il s’agit de la protection des personnes et des biens décide à l’unanimité :
d’entreprendre un programme pluriannuel de mise aux normes de la défense incendie sur l’ensemble de la commune
de programmer pour l’année 2016 la pose d’une cuve enterrée acier d’une contenance de 120 m3 au hameau de Lingoult, la pose d’une borne incendie au lieu-dit « La chatte », l’aménagement des points d’eau concernant les écarts de Vaupitre et de la ferme de la Ronce
de solliciter la DETR pour conduire cette modernisation nécessaire.

LOTISSEMENT 
Monsieur le Maire propose au Conseil municipal de confier la vente des lots restants par contrat d’exclusivité de 3mois reconductible au cabinet notarial Lelièvre- Guenin. Afin de faciliter la vente il suggère que les frais de négociation, soit 5% de la vente, soit à la charge de la commune.
Par 10 voix pour et une abstention le Conseil municipal accepte cette proposition.

ENTRETIEN DU BOURG ET DES HAMEAUX 
A l’unanimité le Conseil accepte les devis présentés par l’entreprise Touraine pour l’entretien du bourg et des hameaux soit 5 298,32 € TTC pour le bourg et 7 285,82 € pour les hameaux.

TRAVAUX AU LOGEMENT DE L’ANCIENNE POSTE 
Monsieur le Maire rappelle que lors de sa réunion précédente le Conseil a décidé de procéder au changement d’huisserie et d’installer une VMC au logement communal dit « ancienne poste ».
Monsieur le Maire présente le devis de menuiserie présenté par l’entreprise DUCHE Sébastien s’élevant à 6 032,40 € TTC et le devis VMC présenté par l’entreprise Electricité Générale Claude BALACE s’élevant à 1 546,6O € TTC.
Monsieur Duché Emmanuel ne prend pas part au vote.
Le Conseil municipal accepte à l’unanimité les devis présentés et mandate le Maire pour solliciter une subvention au titre des « Villages de l’Yonne. »

AVENANT N°1 A LA CONVENTION DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE COMMUN  « AUTORISATION DU DROIT DES SOLS »
A l’unanimité le Conseil municipal mandate le maire pour signer cette convention.

ELABORATION DU PLUI
Monsieur le Maire informe le Conseil municipal qu’il est nécessaire de
désigner un référent titulaire et un référent suppléant pour participer aux réunions d’élaboration du PLUI.
Le Conseils municipal désigne Monsieur Millet Michel en qualité de référent titulaire et Monsieur Serge Nasselevitch en qualité de référent suppléant.

REGLEMENT DES FRAIS MEDICAUX AUX PRATICIENS PAR L’INTERMEDIAIRE DU CDG 89
Le Conseil municipal mandate Monsieur le maire pour signer la convention relative à la prise en charge des honoraires et frais médicaux par le CDG 89 (Centre de Gestion du personnel communal) dans le cadre du secrétariat des instances médicales et aux modalités de leur remboursement par la collectivité.

INFORMATIONS ET QUESTIONS DIVERSES
Eclairage public : Monsieur le Maire informe le Conseil municipal des nombreuses démarches réalisées, souvent sans réponse, auprès du SDEY pour l’avancée des travaux d’enfouissement des réseaux. Il informe, sans pouvoir, donner plus de précisions que le programme d’enfouissement prévu à Montmardelin n’aurait « pas été retenu ».
Feux tricolores au Crescent : Monsieur le Maire donne connaissance au conseil municipal de la délibération par laquelle la municipalité de Chastellux refuse de participer à l’installation de feux tricolores à la digue du Crescent.
Ecole : La fermeture proposée par l’administration des écoles de St Brancher et St Léger Vauban est repoussée d’un an.

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1er AVRIL 2016

VOTE DES COMPTES ADMINISTRATIFS 
Le Conseil municipal valide les comptes administratifs présentés et donne quitus au Maire, à savoir :
CCAS : Fonctionnement : Excédent de 927,35 € (unanimité)
Forêt : Fonctionnement : Excédent de 59 628, 04 € ; Investissement : Excédent : 747, 27 € (unanimité)
(Ces deux budgets seront désormais intégrés dans le budget général)
Lotissement : Fonctionnement et lotissement : 0 € (une abstention).
Budget général : Investissement : - 82 624,80 €. Fonctionnement : Excèdent : 174 020, 99 €

Il est précisé au conseil municipal que le ratio d’endettement de la commune est de 0,27 alors que le ratio moyen des communes de même dimension est de 1,31.

TAUX D’IMPOSITION 2016 
A l’unanimité le Conseil municipal décide de ne pas augmenter le taux des taxes en 2016 à savoir :
Taxe d’habitation : 11,84
Taxe foncière (bâti) : 10,51
Taxe foncière (non bâti) : 30,55
CFE : 16,86

DUREE D’AMORTISSEMENT DES TRAVAUX 2015 D’ENFOUISSEMENT DES RESEAUX ET D’ECLAIRAGE PUBLIC :
A l’unanimité le Conseil municipal décide d’amortir ces travaux sur deux ans.

VOTE DES BUDGETS 2016 
A l’unanimité le Conseil municipal accepte les budgets présentés :
Budget principal :
Fonctionnement : 400 451,99 €
Investissement : 242 780,80 €
Budget lotissement :
Fonctionnement : 1 310 €

TRAVAUX DANS LES BATIMENTS COMMUNAUX 
Le Conseil municipal sollicite une subvention au titre de l’opération ‘villages de l’Yonne’

DEVIS TRAVAUX 
Elargissement de chemins : Le conseil municipal a sollicité trois entreprises, deux entreprises ont répondu. Il retient la proposition de l’entreprise Walle, moins disant, pour la somme de 9 365 €.
Station d’épuration ancien couvent : Le conseil municipal sollicite des précisions techniques complémentaires et réserve sa décision jusqu’à la prise de connaissance de celles –ci.

INFORMATIONS ET QUESTIONS DIVERSES 
Eclairage public : Le maire informe qu’après contacts avec le Syndicat Départemental d’Energie de l’Yonne (SDEY) rendez vous sera pris pour envisager les travaux à entreprendre tant rue d’Avallon au bourg qu’à Montmardelin. Par contre suite aux échanges avec les techniciens il s’avère qu’il n’est pas économique d’envisager le remplacement par lampes à LED des lampes au sodium actuellement en place au bourg.
Incendie : Le maire fait le point des travaux à court et moyen terme à envisager dans le cadre du plan protection incendie.
Paratonnerre sur l’église : Le Maire informe le Conseil de la pose prochaine du paratonnerre sur l’église.
Le Maire et le Conseil municipal remercient les personnes qui ont donné bénévolement de leur temps pour travailler à la sécurisation du clocher de l’église. Ils étendent ces remerciements aux agriculteurs qui se sont engagés à aider bénévolement au travail d’élargissement des chemins.
Syndicat des eaux Terre plaine Morvan : Les délégués au syndicat informent le Conseil municipal de la position de refus de celui-ci devant le projet de fusion à partir de 2020 avec d’autres structures dans le cadre l’application de la Loi Notre

AFFOUAGES
Le cubage des affouages sera réalisé le samedi 21 mai . Présence des affouagistes sur site à 14 h 30

COLLECTE DES ENCOMBRANTS ET DECHETS SPECIAUX
La collecte des encombrants à porte à porte aura lieu du 25 au 29 avril 2016 (sortir les encombrants le 24 avril au soir).
Une seconde collecte aura lieu du 5 au 9 septembre 2016.

La collecte des déchets ménagers spéciaux aura lieu du 29 au 1er septembre 2016 de 14 h à 16 h au parking du foyer communal.

VIE ASSOCIATIVE
Demande de subventions 
Les diverses associations communales ont légitimement sollicité une augmentation des subventions communales.
Compte tenu des baisses générales des dotations mais également du souci du conseil municipal de préserver l’action des associations oeuvrant à la qualité du vivre ensemble nous avons maintenu les cotisations au niveau de l’an passé.
Désormais les associations sollicitant une subvention communale devront retirer auprès du secrétariat un dossier type de demande de subventions.

HISTOIRE DE FOUDRE ET DE CLOCHER 
Une délibération du conseil municipal de juin 1889 fait état d’un dégât causé par la foudre au clocher de l’église et le maire, monsieur Médéric Devoir, fait réaliser sur la toiture les travaux nécessaires. Et on ne parle pas de protection ! En 1901, le 10 juillet, le clocher est à nouveau frappé et endommagé. Aucune protection n’est envisagé. D’autres coups l’ont frappé depuis !
Pourtant dans son ouvrage « Histoire de Saint Germain des Champs » (1909) l’abbé Tissier attire l’attention « Ce vieux clocher ! On ne sait pas ce qui lui est survenu durant les quatre premiers siècles de son existence, et l’on ne sait quelle destinée l’avenir lui réserve, si l’on ne se décide à l’armer d’un paratonnerre, comme à Quarré, Magny, Saint Brancher, mais plus d’une fois il lui est arrivé malheur, dans l’espace de 240 ans seulement.
En 1901, le 10 juillet, vers 4 heures du soir, au fort d’un orage nourri de pluie et de coups de tonnerre, la foudre le frappa d’un coup formidable et sous le choc, analogue à une explosion de mélinite, la croix de s’incliner, les bardeaux de voler dans toutes les directions, une ouverture béante de laisser voir les chevrons déchiquetés. Heureusement qu’un incendie ne s’en est pas suivi ! La réparation coûta 400 fr. aux assureurs.
En 1894, en plein jour également, une violente décharge électrique frappa à la fois le bas de la flèche et le sommet de l’angle méridional de la tour qui conserve encore une profonde lézarde. 300 fr. furent employés à garnir d’ardoises le sillon creusé dans les bardeaux.
Il arriva pis en 1812. Le 1er février à cinq h du matin, tandis que la population dormait encore, un coup de tonnerre, unique, sec, étrange pour la saison dénuda presque entièrement la flèche, dispersant aux alentours débris de bardeaux, de poutres, de pierres de taille. Le dommage atteignit 3 000 fr., somme considérable pour l’époque. Mais la plus affreuse décharge survint en mai 1 671.
Sous le choc électrique, la flèche et une partie de la tour s’abattirent et entraînèrent dans leur ruine une partie de la nef, écrasèrent la chapelle Saint Franchi. Beffroi et cloche furent brisés contre terre. « Les abbés de Reigny et de Cure promirent de contribuer pour une portion aux réparations, d’autant qu’ils prélevaient les deux tiers des dîmes, le seigneur comte de Chastellux, auquel la terre de saint Germain appartenait, s’engagea, par motif de charité à faire refondre la grosse cloche brisée » (archives de Mâcon)
Réponse : Ce coq se trouve sur la toiture de l’ancien presbytère.

A retenir :
Mairie : ouverture au public mardi et jeudi de 9 h à 12 h. ou sur rendez vous.
Téléphone : 03 86 34 21 69

 



| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014