Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux

Météo
Ephéméride




Bulletin Municipal
Mise aux normes du restaurant scolaire.
Une visite s'impose.

BULLETIN N°21 du 10 SEPTEMBRE 2003
Editorial du Maire

Prise de parole du Maire lors de la venue de Monsieur Soisson, Président du conseil régional pour la signature de la convention «cœur de village»

Monsieur le MINISTRE, et Président de la Région Bourgogne, qui nous faîtes l'honneur de venir à Saint Germain des Champs pour la signature de la convention "cœur de village",
Madame et Messieurs les élus qui avez répondu à notre invitation,
Mesdames et Messieurs les habitants de notre commune qui êtes les premiers concernés et le manifestez par votre présence.

Dans sa grande majorité le conseil municipal est ambitieux pour le développement de notre commune et le prouve par les projets qu'il développe. Il tente de les mener à bien, les uns après les autres, en respectant les nécessaires équilibres financiers.

Il ne peut le faire qu'avec le soutien apporté à la réalisation de ces projets par l'Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général.

L'opération "Cœur de Village" saluée par tous les maires de Bourgogne comme une formidable initiative du Conseil Régional pour le développement des communes de moins de 3 500 habitants, et relayée désormais par le Conseil Général en ce qui concerne l’aménagement de logement locatif, est un levier essentiel pour favoriser la concrétisation de nos projets. Au passage regrettons que les fonds européens dits FEOGA soient taris et que nous arrivions trop tard pour en être bénéficiaires.


Saint-Germain-des-Champs, comme de nombreses communes de Bourgogne, possède un patrimoine ancien susceptible d'être valorisé et dans le même temps est sujette à une insuffisance notoire de logements locatifs. Pourtant notre proximité d'Avallon contribue à faire émerger la demande (6 demandes sur le seul mois de juin : une en type 2, 4 en type 3, 1 en type 4).

C'est pourquoi, nous appuyant sur l'aide proposée par l'opération "cœur de village" nous avons acheté la maison de la rue des Sources pour y faire 1 logement de type 3 et 1 logement de type 4. Ce sera la première opération. La demande de permis de construire est déposée, les appels d'offre seront lancés dès l'obtention de celui-ci.

Cette opération sera suivie d'une deuxième étape : création d'un logement de type 3 et d'un logement de type 2 au niveau de l'actuel logement du Foyer communal et création d'un logement de type 2 sous combles. Soit un total de cinq logements locatifs nouveaux pour la commune.

Ces projets s'appuient sur une étude préalable globale exécutée par Monsieur Botte, architecte, dont j'apprécie la présence aujourd'hui et auquel j'adresse mes remerciements pour la qualité du climat de coopération qui préside à nos travaux.
Cette étude globale a été conduite à partir des indications proposées par la commission de développement, retenues et enrichies par la réflexion du conseil municipal. Tout ceci est exposé dans cette salle. Vous pouvez le consulter à votre guise.

Il s'agit de l'aménagement de l'ancien ossuaire à l'entrée nord du bourg. Nous voulons éliminer les dépôts de matériaux qui défigurent cette entrée, et aménager ce lieu en espace vert tout en conservant la symbolique du lieu. Pour cela nous projetons la construction d'un véritable local technique communal en même temps qu'un aménagement d'un lieu de stockage sur le terrain situé derrière la mairie-école. Nous procéderons également à la viabilisation de ce terrain pour favoriser l'émergence de quelques pavillons.
A l'entrée ouest du bourg nous projetons, dans la zone humide au pied de Marchessus, la réalisation d'un espace paysager accueillant aux loisirs, promenades et éventuellement aux camping-caristes qui errent parfois à la recherche d'un lieu de stationnement.

Nous voulons également réaliser la fin nécessaire de l'extension de l'éclairage public et procéder au bourg à la modernisation des lampadaires ainsi qu'à l'enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques ; procéder à la mise en sécurité des piétons dans la traversée du bourg et dans celle de Montmardelin ; et, après avoir réalisé, dans le cadre du Syndicat des Eaux Terre Plaine/Morvan la remise en eau des mares du Meix et de Montmardelin en tant que réserve incendie, faire un aménagement paysager de celles-ci pour améliorer notre cadre de vie, rendre notre village encore plus accueillant, donner envie de s'y installer.

Dans le même temps, hors cœur de village, nous avons réalisé la numérisation du cadastre afin de procéder, dans les meilleures conditions techniques possibles, à l'élaboration du schéma directeur d'assainissement et à la confection du Plan Local d'Urbanisme en remplacement de notre POS partiel.

Programme ambitieux ? Certes ! Ambitieux pour le développement de notre village tout en gardant l'harmonie de son cadre.

Programme, et c’est aussi une des vertus de l’opération cœur de village qui nous y contraint, que le conseil municipal a élaboré pour les quatre années à venir.

Ambitieux nous le sommes pour notre commune comme pour tout ce secteur du Morvan qui deviendra, je le souhaite, une communauté de communes Morvan-Vauban sachant mettre en commun ses richesses et son dynamisme.

Sans ambition, pas de projets ! sans projets pas de développement !

Merci encore, Monsieur le Ministre et Président du Conseil Régional, d’avoir mis en place l’outil nous permettant d’avancer.
Merci aussi d’avoir montré votre intérêt pour notre commune et notre secteur morvandiau en venant personnellement signer cette convention «cœur de village»

Le samedi 23 août 2003.

Michel Millet

Décisions du Conseil Municipal du 10 septembre 2003
A l’unanimité le conseil municipal donne son accord pour la participation financière de la commune aux travaux d’extension et d’enfouissement des réseaux à la rue des Ânes et à Vilaine.

Par 9 voix et une abstention, le conseil municipal confirme sa demande de définition de périmètre de la future communauté de communes, dit qu’au stade actuel de réflexion le poids financier de la communauté de communes sera équivalent à celui du SIVOM de Quarré les Tombes, que les statuts seront finalisés après obtention de l’arrêté de périmètre et que, outre les compétences obligatoires (aménagement de l’espace et développement économique) est prévu le transfert des compétences actuellement exercées par le SIVOM. Les compétences optionnelles seront arrêtées ultérieurement.

Le maire informe le conseil municipal que la société qui livre les repas au restaurant scolaire augmente sa prestation de 1,36 %.


A l’unanimité le conseil municipal décide de répercuter cette hausse sur le coût des repas.
Ceux-ci passent donc de 3 € à 3,04 € à compter du 1er octobre 2003.

Le conseil municipal, vu les coûts de scolarité d’un enfant en école maternelle à Avallon, considérant que l’école maternelle de Quarré-les-Tombes assure la restauration scolaire, l’accueil pré et post scolaire et que le transport scolaire est assuré gratuitement par le Conseil Général, décide par 8 voix pour et 2 abstentions que l’école maternelle de Quarré-les-Tombes est désormais l’école de rattachement pour les enfants de la commune scolarisables en maternelle.

A l’unanimité, le conseil municipal demande le classement en voirie départementale de la voie communale n° 7 (Route reliant le Meix à la départementale 375) et décide que la commune prend en charge l’ensemble des travaux et matériaux nécessaires à l’évacuation des eaux pluviales y compris devant les entrées des particuliers (cours ou entrées charretières) lorsque ces travaux sont décidés par la commune.

Subventions :

Suite aux différentes demandes de subventions nous avons reçu à ce jour depuis le début de cette année :

5 643 € du Conseil Général pour le programme d’évacuation des eaux pluviales 2002

1 174 € de l’Etat au titre du produit des amendes de police pour les travaux de signalisation routière 2002

788 € du Conseil Général pour la réfection de la sacristie

4 170 € du Conseil Général pour la réfection des bureaux en mairie

D’autres dossiers de demandes de subvention sont actuellement à l’étude.


 

Communiqués

ETAT CIVIL

Mariage :

Nous avons eu le bonheur de procéder le 9 août 2003 au mariage de d’Eric, Maurice, Jean HEURDELEY et Sabine GIRARDOT. Tous nos vœux aux nouveaux époux et félicitations aux familles

Décès :

Nous déplorons les décès de

Monsieur Michel SIVERT, Montigny, décédé le 25 août 2003

Monsieur GUILLOUS Jean-Jacques, L’étang, décédé le 1er septembre 2003

Madame VINSONNEAU Marie-Claude, Ruissotte, décédée le 4 septembre 2003

A toutes ces familles dans la peine nous présentons nos très sincères condoléances.

Légion d’honneur :

Nous avons appris que Monsieur Etienne BARBIER a été inscrit sur la liste des récipiendaires de la Légion d’Honneur pour la promotion du 14 juillet.
Nous lui disons notre satisfaction et lui présentons nos plus vives et sincères félicitations.

Concours des maisons fleuries :

Le jury a accordé le 1er prix à Mr et Mme Jean GAUDIN (Montmardelin),

le second prix à Mme Renée BACHELIN (Montmardelin),

le 3ème prix à Mlle Claudine DEVOUCOUX (Lautreville)

Félicitations et merci aux 12 personnes qui se sont inscrites ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui participent, par leur effort de fleurissement à rendre notre commune toujours plus attractive.

Concours photos :

Le vote lors de l’exposition photo organisée pendant la fête patronale par «Autocht’art» a donné le résultat suivant:

«Saint Germain au travail hier» : 1er prix à Monsieur Paul MILLOT avec la photo «le char à foin»

«Saint Germain au travail aujourd’hui » : 1er prix à Madame Thérèse BONIN avec la photo « le biberon aux veaux»

Entretien des haies :

Nous rappelons qu’il appartient aux propriétaires de «procéder à l’élagage des arbres, branches et racines qui avancent sur les voies communales. Ceux-ci doivent être coupés à l’aplomb des limites de ces voies.» A défaut de cet entretien obligatoire par le propriétaire riverain ou son représentant (locataire, fermier) la commune effectuera l’élagage au frais du contrevenant.
Merci de la contribution de chacun à l’entretien de notre voirie communale.


Mémoires Vivantes
 

Nous avons atteint à ce jour 125 commandes pour la réédition du livre de l’Abbé Tissier «Histoire de Saint Germain des Champs.

Nous lançons donc la procédure de réédition

Si des retardataires sont intéressés qu’ils se fassent connaître très, très rapidement

>>>>>>>>> Pour en savoir plus et pour souscrire, cliquez ici...


 
Mise aux normes du restaurant scolaire pendant les vacances d'été.

L'entreprise Poirier a largement contribué au respect des délais. L'ensemble des travaux a été réalisé en un mois, à savoir :
Plomberie
Electricité
Meubles de cuisine
Electroménager
Peinture

Des commentaires? Exprimez-vous dans le courrier des lecteurs (version éléctronique uniquement)

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014