Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux

Météo
Ephéméride





BULLETIN N°40 du
20 janvier 2006
Le plan du futur lotissement. Cliquez dessus pour l'agrandir.
Editorial du Maire

Recensement communal.
L’enquête de recensement a été réalisée sur notre commune en janvier et février 2005.
L’INSEE, dans un courrier récent, nous communique l’estimation provisoire de la population résidant habituellement dans la commune : 384 habitants.
Cette population est comparable à la notion de population sans double compte du recensement de 1999. Celle-ci s’élevait alors à 395 habitants.

Nous aurions donc perdu 11 habitants.

Ceci suggère quelques réflexions :
Cette estimation ne tient pas compte des 11 nouveaux résidents principaux arrivés sur la commune depuis janvier 2005. Il y aurait donc en réalité maintien de population.

- Le rapport démographique (rapport naissances/décès) ne nous est pas favorable. De 1999 à 2004 nous enregistrons 10 naissances pour 34 décès.

- Le départ de nombreux jeunes pour les études n’est évidemment, sauf cas rarissimes, pas suivi d’un retour au pays. Le bassin d’emploi avallonnais manque de possibilités d’emplois correspondant aux qualifications acquises.
Si nous avons, peut-être inversé ou au moins freiné la courbe descendante population sans double compte :
1962 : 630 habitants
1968 : 600 habitants
1975 : 503 habitants
1982 : 450 habitants
1990 : 434 habitants
1999 : 395 habitants
rien n’est jamais définitivement gagné et nous devons poursuivre nos efforts.

Cela signifie, entre autres,
Profitant de la forte demande en logements (locatifs ou accession à la propriété) et de la proximité d’Avallon), poursuivre notre politique volontariste d’offres de logements sur la commune. Nous le faisons avec la création de trois logements cette année au Foyer communal, la mise à l’étude d’un lotissement de 6 lots, l’aide apportée aux personnes désireuses de construire.
Manifester autour de nous que notre commune est un lieu aussi dynamique que possible où il fait bon vivre. C’est la raison pour laquelle nous utilisons au maximum la presse locale afin de faire connaître ce que nous vivons.
Faire taire, en les rassurant, ces quelques voix craintives qui expriment qu’il ne faut pas faire venir « d’extérieurs » sur notre commune et au contraire manifester notre sens de l’accueil.

C’est un pari pour le développement de notre commune. Nous ne pouvons le gagner qu’ensemble.

Le Maire, Michel Millet.

Décisions du Conseil Municipal du 14 octobre 2005

Lotissement :
Suite à la visite sur le terrain de l’architecte du Parc du Morvan, et à l’issue d’un échange avec Monsieur Mialon (Géomexpert) et Mademoiselle Fèvre (Chargée de mission Habitat au Pays Avallonnais) le Conseil municipal, à l’unanimité, opte pour la proposition n° 3 élaborée par le cabinet Géomexpert, à savoir la création de six lots aux Faulottes, et mandate le maire pour rassembler toutes informations utiles pour la conduite de l’opération. Il décide que la création du local technique aura lieu sur l’emplacement actuel du jardin attenant à la mairie.
Contrat temps libres et CLAS.
A l’unanimité le Conseil municipal autorise le maire à signer le Contrat temps libres avec la mairie de St Brancher, la CAF et la MSA (coût maximum-en fonction du nombre d’enfants participants- pour la commune : 4 270 € subventionnés à 60¨%), et décide de participer à la prise en charge de l’abonnement annuel pour les enfants participants aux activités du CLAS .
Sections communales.
Par 6 voix pour et 2 abstentions le conseil municipal demande que l’ensemble des sections communales soit transféré dans le patrimoine communal et sollicite de Monsieur le Préfet un arrêté autorisant ce transfert.
Evacuation des eaux pluviales à Montmardelin (achèvement des travaux)
A l’unanimité le conseil municipal accepte le devis de l’entreprise Berger s’élevant à 5249,554€ HTVA et sollicite une subvention du conseil Général.
DDE et service public.
Le conseil municipal constate que la réorganisation de la DDE, impliquant la disparition de la subdivision d’Avallon est une nouvelle atteinte à la qualité et à la proximité du service public; affirme que la qualité du service public n’est pas une notion abstraite et que la proximité est un élément essentiel dans la qualité des services rendus ; craint que l’instruction des permis de construire centralisée à Auxerre ne conduise à ce que nombre d’entre eux soient rejetés à la moindre ambiguïté parce que l’instructeur ne connaîtra pas le terrain; n’admet pas la règle sous jacente selon laquelle après la diminution des effectifs les postes restant correspondraient exactement aux besoins; demande que soit réellement pris en compte les besoins de cohésion territoriale en milieu rural.
Aménagement du Carrefour RD 36 et VC 5 VC 11.
Le conseil municipal donne son accord, à l’unanimité, pour la cession au Conseil Général de la parcelle de terrain communal nécessaire à cet aménagement.
Subventions 2006 :
Le conseil municipal décide d’inscrire au budget 2006 les subventions suivantes : Les arts à St Germain : 300 € ; Société d’encouragement à l’élevage : 100 € ; Mémoires vivantes : 150 €, Daim : 80 € ; Coopérative scolaire : 425 € ; Comité des fêtes : 800 € ; Club de la rencontre : 500 € ; Amicale des sapeurs pompiers : 900 €, JALMALV : 100 €, Classe de neige St Germain : 900 € ; classe de neige St André en Morvan : 300 € ;
SMACL :
Le conseil municipal, à l’unanimité, demande la reconnaissance de la responsabilité civile de l’Etat conformément à la loi du 7 janvier 1983 pour le dédommagement des violences urbaines de novembre 2005 et la mise en place pour l’avenir d’un dispositif permettant l’indemnisation rapide des collectivités touchées par des évènements majeurs et exceptionnels.
Construction d’un centre de secours cantonal.
A l’unanimité le Conseil municipal accepte les termes de la délibération du conseil municipal de Quarré les Tombes établissant les participations des communes à la construction du centre de secours cantonal.
Achat de terrain :
Le Conseil municipal mandate le maire pour entrer en contact avec la personne propriétaire de la parcelle G 53 à Lingoult afin d’en proposer l’achat par la commune aux fins de rentrer ce chemin privé dans la voirie communale.

Etat Civil
Naissance:
Nous accueillons avec plaisir la naissance de Léane, Capucine Reverchon née à Dijon le 26 décembre 2005.
Nous avons également eu le plaisir de recevoir, de Hollande, un faire part de naissance de la part de Mr Rob et Sabine Hendrikx-Delrue nous annonçant la naissance de leur fille Elise, Marte, Sofie.
Félicitations aux parents.
Décès :
Nous déplorons le décès de Madame Lulic Marie, décédée le 7 décembre 2005 à Avallon. A ses enfants et à toute sa famille nous présentons nos sincères condoléances.

Attention! Risque de verglas
La circulation toujours dangereuse en hiver l’est particulièrement sur la D36 (St Germain à Lautreville) Fréquemment des véhicules sortent de la route, chutent dans le pré en contrebas. On déplore ainsi trop souvent des dommages matériels et aussi corporels. Comme nous l’avions déjà fait l’an dernier auprès de la DDE nous avons demandé au Conseil Général (responsable de la voirie départementale) de ne pas se contenter d’apposer des panneaux «risques de verglas» mais de traiter la cause de ces accidents en purgeant l’humidité résiduelle de cette zone, en déposant un revêtement plus granuleux, en installant une glissière de sécurité.
Nous avons avisé également la gendarmerie sur la fréquence de ces accidents.
Nous sommes en attente de réponse.
En attendant : vigilance et prudence.

Subventions
Subventions reçues:
465,00 € par le Conseil général pour la pose de garde corps aux fenêtres du 1er étage de la mairie.
Un acompte de 820 € par le Conseil régional pour l’aménagement des mares et de l’ossuaire.

Mémoire vivante
Lors de sa dernière séance, le conseil municipal s’est élevé contre la disparition de la subdivision DDE d’Avallon.

Ce n’est pas la première fois que le conseil s’exprime pour défendre le service public en milieu rural. Ainsi en 1889, le 3 novembre, le conseil municipal s’élève contre le risque de fermeture de la 2ème levée de la boîtes à lettres de St Germain… les dimanches et jours fériés. Heureux temps !

«Monsieur le Maire communique à l’Assemblée une lettre de l’Administration supérieure invitant le Conseil municipal à examiner si, afin d’abréger le parcours du facteur les dimanches et jours fériés, il n’y aurait pas lieu, sans inconvénient, de supprimer la deuxième levée de Saint Germain des Champs, et il invite le Conseil à en délibérer.

Le Conseil,

Ouï les explications fournies par son président et divers membres;

Considérant que c’est précisément les dimanches et jours fériés que les habitants des hameaux dépourvus de boîtes aux lettres viennent au bourg de Saint Germain et en profitent pour expédier leurs correspondances, la suppression de la 2ème levée retarderait leur envoi d’un jour ce qui, dans certains cas, serait très préjudiciable.
Emet l’avis à l’unanimité de ses membres que la 2ème levée des dimanches et jours fériés soit maintenue.»
Les hameaux seront dotés de boites à lettres par décision du conseil en date du 20 mai 1894.


Des commentaires? Exprimez-vous dans le courrier des lecteurs (version éléctronique uniquement)

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014