Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux

Météo
Ephéméride





BULLETIN N°53
23 octobre 2007
Les Faulottes - début des travaux
Editorial du Maire

Construction et patrimoine.

Après l’aménagement des cinq logements communaux la viabilisation du futur lotissement des Faulottes est en travaux.

Ceci correspond tout à fait à la volonté, maintes fois affirmée par le conseil municipal, de rompre avec la courbe démographique descendante que nous connaissions depuis de nombreuses années et de répondre à la forte demande d’accession à la propriété ou au logement locatif qui s’exprime sur l’ensemble du Pays Avallonnais.

Le lancement des travaux aux Faulottes, comme les projets de permis de construire actuellement déposés en mairie ou les demandes de certificat d’urbanisme en vue de l’achat de terrain pour bâtir ont conduit le conseil municipal à préciser sa position par rapport à la nature même des constructions projetées.

Travaillant résolument depuis des années au développement de notre commune en favorisant l’accueil d’une nouvelle population nous voulons maîtriser au maximum la qualité des constructions.

Nous sommes viscéralement attachés à la préservation, et, si nécessaire, à la rénovation de notre patrimoine.

Le paysage et l’architecture sont des éléments essentiels de ce patrimoine. Nous en sommes les garants et les gérants. Notre village, comme tous
ceux du Morvan, doit savoir conserver cette identité qui fait que nous sommes dans un village qui a une âme, une tradition et donc un avenir.

S’agissant du lotissement des Faulottes, dès l’origine du projet, le conseil municipal a précisé la nécessité d’être très attentif à la qualité de la construction et à la préservation du site.

Cette exigence est valable pour toute construction s’implantant sur notre commune comme pour tout aménagement de l’habitant existant.

C’est pourquoi vous trouverez dans ce bulletin le texte du mandat que le conseil municipal, à l’unanimité, à donner au maire concernant les demandes de permis de construire ou d’aménagement de l’existant. Ce texte sera remis à toute personne se proposant d’acheter un terrain à bâtir ou déposant une demande de permis de construire ou d’autorisation de travaux.

Ceci paraîtra peut être à certains comme tatillon et excessif. C’est pour nous, sans vouloir être un frein à la construction ou aux aménagements, un élément de garantie de qualité et de préservation.
Il nous a semblé honnête, et préférable, que tout pétitionnaire soit informé en amont de toute démarche

Le Maire,
Michel Millet.

Décisions du Conseil Municipal du 19 octobre 2007

Modifications des horaires périscolaires :
Afin de répondre aux besoins exprimés par des parents d’élèves le Conseil municipal décide, à l’unanimité, de modifier les horaires périscolaires.
Gymnase de Quarré les Tombes :
Le conseil municipal approuve à l’unanimité la proposition présentée par le conseiller général consistant à doter le gymnase d’un revêtement plus résistant que celui initialement prévu de sorte que l’accueil soit ouvert à des activités autres que sportives. Considérant que le surcoût à répartir sur l’ensemble des communes correspond à une participation de chaque commune à hauteur de 5,78 € par habitant, le conseil municipal accepte à l’unanimité de budgéter pour 2009 la participation de 2 330,50€.
Convention entre l’Etat et la commune pour la mise à disposition des services de l’Etat pour l’instruction des demandes de permis et de déclarations préalables à l’occupation des sols.
A l’unanimité le Conseil municipal accepte les termes de la convention proposée.
Extension des réseaux EDF : participation d’un exploitant agricole à l’alimentation de sa stabulation.
Le conseil municipal décide de faire procéder par le SIERA à l’extension du réseau électrique pour alimenter une stabulation dont le coût des travaux est estimé à 12 000€ HT, dit que le montant restant à la charge de la commune s’élèvera à 50% du montant HT des travaux.Considérant que cette extension borde une zone constructible décide que le montant de la participation demandée à l’exploitant s’élèvera à 50% de la part restant en charge à la commune, autorise le maire à établir et signer la convention inhérente à cette participation entre la commune et l’exploitant, dit que les crédits nécessaires tant en dépenses qu’en recette seront inscrits au budget 2007 par décision modificative.
Convention de superposition de gestion : occupation de la route de couronnement du barrage du Crescent supportant la VC n°8
Le Conseil municipal, considérant les assurances fournies par « EDF Direction Production Ingénierie. Unité de service Rhône Alpes », à savoir :
-seule la bande de roulement est concernée par l’obligation d’entretien incombant à la commune.
- le revêtement est de qualité identique à celui utilisé par la collectivité pour l’entretien des voies communales,
mandate le maire pour signer la convention de superposition de gestion. (8 voix pour et une abstention)
Pôle d’excellence rurale : les grands lacs du Morvan.
Le maire rend compte de la réunion du 3 octobre à Saint Brisson. Le conseil municipal décide de créer un groupe de travail qui aura la charge de préparer les propositions de notre commune à présenter lors de la réunion du 12 décembre.
Rapport sur le service d’alimentation en eau potable :
Le maire présente au conseil municipal le rapport annuel du délégataire concernant le service de l’eau pour 2006.

ETAT CIVIL

Naissance:
Nous accueillons avec plaisir la naissance de Manon, Pierrette, Annie Bloin née à Clamecy le 2 octobre 2007.
Félicitations aux heureux parents.

Décès:
Nous déplorons le décès de Monsieur Jean ROLLIN décédé le 19 septembre 2007.
Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille.


ECOLE : HORAIRES PERISCOLAIRES

Les horaires d’accueil périscolaires sont désormais les suivants :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 8 h15 à 8 h 50 et de 16 h 30 à 18 h 30.
Samedi : de 8 h 15 à 8 h 50 et de 11 h 30 à 12 h 30.

SUBVENTION

Local technique :
Lors de sa séance du 5 octobre 2007 la Commission Permanente du Conseil Général a attribué une subvention de 16 938,00 € pour la construction du local technique soit 30% du coût de l’opération.
Pour cette même opération nous attendons la décision du Conseil Régional pour la subvention demandée et le résultat de notre demande de dotation d’équipement (DGE) de la part de l’Etat.


DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE OU D’AMENAGER

Désormais, suite au mandat donné au maire par le conseil municipal lors de la réunion du 19 octobre 2007, chaque personne qui déposera un permis de construire ou une demande d’aménagement recevra le texte suivant :

« Madame, Monsieur,
Vous avez décidé de construire une maison ou de procéder à des modifications d’une habitation sur notre commune.
Notre commune se situant dans le Morvan il vous est demandé de tenir compte des prescriptions du Parc du Morvan en matière de protection et conservation du patrimoine et des sites naturels. Elles vous sont rappelées dans les documents joints.
- Consignes prioritaires.
- Couleurs en Morvan
Un conseil : dès que votre projet est ébauché, avant même de commencer les démarches administratives de dépôt de demande de permis, prenez contact avec le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) du Parc du Morvan au 03.86.78.79.07. Ce sera du temps gagné et des allers- retours ultérieurs économisés.
Notre commune est dotée d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) et d’un Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD).
Documents consultables en mairie.
Les axes essentiels en sont les suivants :
- Préserver l’espace naturel.
- Sauvegarder l’identité paysagère et les espaces naturels.
- Eviter toute construction de style architecturale étranger à la commune et conserver dans la mesure du possible les matériaux utilisés dans les constructions traditionnelles.
- Limiter les risques de banalisation des constructions de maisons modernes « alignées ».
Par ailleurs le Schéma directeur d’assainissement préconise l’assainissement individuel. Le type d’assainissement est fonction du terrain sur lequel vous construisez.
Document consultable en mairie.
Le maire est mandaté par le Conseil Municipal pour refuser tout permis de construire qui ne tiendrait pas compte des ces prescriptions.
Le Conseil Municipal

POLE D’EXCELLENCE RURALE : LES GRANDS LACS

La réunion que nous avions sollicitée a eu lieu au Parc du Morvan le 3 octobre 2007 avec les maires riverains du lac du Crescent, les conseillers généraux des cantons concernés, le technicien chargé du dossier et le vice président du Parc référent pour ce dossier.
L'appel à projets a eu lieu en 2005 mais l'information ayant mal été relayée nous n'avons pu en être averti. Les projets ont été retenus en septembre 2007. Il nous faut donc maintenant tenter de prendre le train en route.
Le conseil municipal désormais informé des axes et objectifs de ce pôle d'excellence rural réfléchit à l'entrée de notre collectivité dans ce projet déjà bien engagé.
Le conseil municipal a décidé de constituer un groupe de travail composé de Denout Thierry, Girardot Brigitte et Faucheux Didier qui, sous la direction du maire, aura la charge de préparer des propositions qui seront présentées lors de la prochaine réunion avec le parc qui aura lieu en mairie de Saint Germain le mercredi 12décembre.

CIRCULATION : REDUISONS LA VITESSE

Dans la soirée du mercredi 10 octobre nous avons frôlé un accident qui aurait pu avoir de graves conséquences : un automobiliste roulant à une allure excessive a failli heurté un habitant du bourg. Après avoir explosé un conteneur jaune et heurté le mur opposé il a courageusement pris la fuite.
Le maire a écrit à la gendarmerie pour demander que des contrôles inopinés de vitesse en agglomération soient régulièrement effectués et que tout excès soit sanctionné.
Un automobiliste averti en vaut deux !
Soyez prudents et respectueux : 50 km à l’heure maximum en agglomération.

COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE

Le Maire et le Conseil municipal invite la population à se rassembler le 11 novembre à 11 heures au Monument aux Morts.
Commémoration suivie d’un vin d’honneur en mairie.

VENTE DE BOIS

La vente part adjudication de la parcelle 13p (acquise par Malviche) a produit la somme de 1 810 € inscrite au budget autonome forêt. (L’ONF avait estimé cette coupe à 1 890 €)

VIE ASSOCIATIVE

Bibliothèque :
Dates d’ouverture pour le 2ème semestre :
Samedi 10 novembre, 8 décembre, de 15 heures à 18 heures, salle des associations, 1er étage en mairie.

MEMOIRE VIVANTE

La réfection du mur du Monument aux Morts touche à sa fin. Il contribue à la mise en valeur de notre commune. Merci à notre employé communal pour l’excellence du travail réalisé.

Avez vous remarqué cette cabane effondrée au bout du mur, à l’entrée de la rue des ânes, à droite ?

Cette cabane n’est pas anodine. Elle a une histoire.
A la fin du 19ème siècle les campagnes étaient parcourus par de nombreuses personnes : colporteurs, journaliers en recherche de travail, mendiant qui étaient très vite assimilés à des voleurs de poules etc.
Le Conseil municipal s’émeut de cette situation et décide de construire un
ABRI POUR LES VOYAGEURS INDIGENTS.
Dans une première délibération datant du 24 novembre 1889 le Conseil décide de construire un abri pour indigent et de faire supporter ainsi la charge de leur accueil à l’ensemble de la commune.
« 24 novembre 1889
Construction d’un abri pour les voyageurs indigents.

Mr le Président expose à l’Assemblée que depuis quelque temps le nombre des voyageurs qui demandent l’hospitalité pour la nuit devient de plus en plus grand et que ce sont toujours les mêmes habitants qui ont la charge des les abriter chaque soir ; il lui semble qu’il serait de toute équité que la commune entière participât à la dépense occasionnée par ces voyageurs ; il invite le Conseil à examiner s’il n’y aurait pas lieu de construire un petit logement où ces voyageurs seraient abrités chaque soir. Il évalue la dépense à 500 F. environ.
Le Conseil,
Reconnaît le bien fondé de la demande de son président mais faute de fonds disponibles se voit dans la nécessité d’ajourner la construction demandée
Il autorise Monsieur le Maire à faire toutes les diligences nécessaires pour obtenir un secours qui faciliterait l’exécution de la dite construction. »
Pour des raisons inconnues cette construction ne se fait pas. Mais le problème demeure et le Conseil Municipal remet la question à l’ordre du jour cinq ans après, en 1894.
« 19 août 1894
Construction d’un abri.

M. le Maire expose à l’assemblée que le Conseil avait autrefois décidé la construction d’un abri pour les voyageurs, que cette construction n’a pas été faite, il invite le Conseil à en délibérer à nouveau,
Le Conseil,
Ouï les explications de son président, après en avoir délibéré,
Invite le Maire à faire construire une cabane abri pour les voyageurs indigents à l’extrémité de la propriété du sieur Ternois.
La dépense occasionnée sera prélevée à l’article 18, travaux d’amélioration. »
En octobre 1894 le devis est approuvé.
« 07 octobre 1894
Construction d’un abri. Devis.

M. le Maire expose au Conseil que M. le Sous Préfet d’Avallon demande l’approbation du devis pour la construction d’un abri pour les voyageurs, construction votée par délibération du 19 août 1894,
Le conseil, après en avoir délibéré,
Approuve le devis de la dite construction s’élevant à 299 F.
Vote : cette dépense sera prélevée à l’article 18, travaux d’amélioration ».

Une telle obstination et une trace aussi surprenante de notre passé mérite d’être relevée. L’abri également !

DEGRADATIONS (suite)

Les courageux (!) et anonymes artisans de la bêtise poursuivent leur ouvrage. Après avoir commis les tags au lavoir et dans les abris bus ils s’en prennent maintenant à la signalétique. Ainsi le panneau marquant l’entrée du bourg sur la route du Meix a été dérobé en septembre. Plainte a, à nouveau, été déposée auprès de la gendarmerie.
Résultat immédiat pour le contribuable que nous sommes tous : Un nouveau panneau a été commandé au frais de la commune. Coût : 212 €

Des commentaires? Exprimez-vous dans le courrier des lecteurs (version éléctronique uniquement)

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014