Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux


Météo
Ephéméride









Bulletin municipal
 
BULLETIN N°80
3 juillet 2012
Editorial du Maire
Qu'est-ce ?
ETRE OU DEVENIR ECO CITOYEN

Etre éco-citoyen c’est :

- Défendre, respecter et aider notre planète dans nos actions quotidiennes.
- Répondre à nos propres besoins sans compromettre ceux des générations futures.
- Préserver la vie humaine et les écosystèmes car l’un et l’autre sont intimement liés.

Il n’est pas question de vous inviter à la pratique parfois sectaire de certaines excessives conceptions écologiques. Il n’est pas question non plus de stigmatiser ou de vouloir « mettre au pas » telle ou telle partie de la population.

Il est davantage question d’affirmer que chacun de nous porte une responsabilité face à l’avenir et que nous devons assumer celle-ci.

Certes nous avons déjà accompli collectivement des progrès manifestes. La qualité du tri des ordures ménagères opéré par chacun en est la preuve. Le taux de refus de tri sur le canton se situe aux alentours de 6% avec parfois des taux à 4,52%. Ceci est un bon indice…et la marque qu’il y a place pour une amélioration. La communauté de communes nous y a aidé en mettant en place les diverses collectes (tri sélectif, passage des monstres, récupération de tout ce qui est électrique, électronique… instauration de la déchèterie mobile etc…). Il nous faut poursuivre dans cette voie.
La communauté de communes réfléchit, en lien avec les communautés de communes voisines à la mutualisation d’un emploi d’ambassadeur de tri pour nous aider dans cet effort.

Mais le tonnage trié reste le tonnage. L’effort doit maintenant être réalisé en amont pour diminuer celui-ci. C’est possible. « Le déchet le moins cher est celui qu’on ne produit pas »

Etre éco-citoyen c’est aussi prendre un soin raisonnable de la nature. Nous avons le privilège de vivre dans un environnement remarquable. Par habitude nous risquons de ne pas (ou de ne plus) lui accorder l’attention qu’il mérite. Cette nature est notre richesse à tous agriculteurs, résidents, vacanciers. C’est aussi le patrimoine que nous devons transmettre.
Il nous remonte parfois des remarques sur des défauts de dépôts indus ici ou là, des atteintes à l’environnement. Mieux que la sanction c’est à l’attention de chacun que j’en appelle

Le Maire. Michel Millet

ETAT CIVIL
Naissances
Mattéo ESLAULT MALBRANQUE
né le 1er avril 2012 à Auxerre.
Emma DELAY née le 27 juin 2012 à Semur en Auxois
Félicitations aux heureux parents.
Mariage
Nous avons eu le plaisir de célébrer le 9 juin 2012 le mariage de Christelle MAILLOT et de Régis, Alain BAILLY
Tous nos vœux de bonheur aux mariés
Décès
Nous déplorons le décès de
- Madame Louis DALLE, décédée à Mons en Baroeul (Nord) le 16 mai 2012.
- Monsieur Raymond Bachelin, décédé à Montmardelin le 17 juin 2012.
Nous présentons nos sincères condoléances aux familles.

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2012

Taxe d’aménagement
A l’unanimité le Conseil municipal décide d’instituer le taux de 3% sur l’ensemble du territoire communal pour une durée d’un an reconductible.

Voirie 2012
Le maire rappelle les travaux prévus pour 2012 ;: entretien ponctuel au point à temps hameau de Lautreville, enduits chemin de la Ronce, rue des Sources, rue basse à Vilaine, curage et reprofilage de fossés route de l’étang et Lautreville. L’estimation réalisée par le Président de la commission voirie de la CCMV s’élève à 24 375 € HT pour l’entretien au point à temps et les enduits et à 236 € HT pour le curage et reprofilage de fossé. Le Conseil municipal accepte à l’unanimité ces travaux de voirie et leur estimation et décide d’en confier la maîtrise d’ouvrage à la CCMV.

Monument aux morts : Réfection des inscriptions.
Le Conseil municipal à l’unanimité retient le devis présenté par l’entreprise Bravin, (La Roche en Brenil ) soit 850€ pour la peinture des lettres et chiffres du Monument aux Morts.

Plan de coupe 2013.
A l’unanimité le Conseil municipal demande le martelage des parcelles 1,3 et 7 prévu au plan de gestion, l’ajournement du martelage des parcelles 2 et dont les volumes sur pied sont insuffisants.

Fonts baptismaux de l’église.
Monsieur Millet présente au Conseil Municipal, au nom de l’association « Mémoires Vivantes du Canton de Quarré les Tombes» qu’il préside, le projet de restauration des fonts baptismaux du 12ème siècle qui étaient depuis un siècle et demi à l’abandon au hameau de Lingoult.
Monsieur Millet précise que
- Mademoiselle Andrée CARRE, propriétaire a cédé ces fonts baptismaux à l’association « aux fins de restauration et réinstallation dans l’église de Saint Germain des Champs. »
- Ces fonts baptismaux dès installation dans l’église de Saint Germain des Champs redeviendront propriété communale.
Le coût estimé de l’opération revient à 4 114 €..
L’association « Mémoires Vivantes du Canton de Quarré les Tombes » ne pouvant supporter seule cette dépense se propose d’investir 1 000 €, organise, en lien avec la Fondation du Patrimoine, une souscription auprès de ses adhérents et de la population de Saint Germain des Champs et sollicite une subvention exceptionnelle de 1 000 € auprès de la commune de Saint Germain des Champs.
Monsieur Millet, explications apportées, quitte la séance pendant la délibération du Conseil Municipal.
Le Conseil Municipal, après avoir délibéré, décide à l’unanimité de s’engager sur ce projet pour la somme de 2 500 € et de porter elle même la souscription par l’intermédiaire de la Fondation de France.

Remplacement d’une borne à incendie
Le maire informe le Conseil municipal que lors de la vérification annuelle des bornes à incendie la borne située à Lautreville à proximité du calvaire a été déclarée hors d’usage. Le Conseil municipal, après en avoir délibéré décide à l’unanimité de faire procéder à son remplacement et accepte le devis de 1 573,63 € présenté par la Lyonnaise des Eaux.

Achat d’une table chauffante pour le Foyer communal
Le maire propose de procéder à l’acquisition d’une table chauffante pour la cuisine du foyer communal et fait état d’une table d’occasion proposée par l’entreprise ID Froid pour 600 €. Le conseil municipal retient cette proposition à l’unanimité.

Budget du lotissement : Modification
Le Conseil municipal accepte la modification budgétaire permettant de régulariser la TVA de 0 € 28 ctes. Le Conseil municipal décide d’inscrire la somme de 50 €


CHEMINS RURAUX

Mise au point concernant l’autorisation de faire des travaux sur les chemins ruraux afin d’éviter à chacun quelques désagréments :

Certains travaux ou actes sont permis à condition formelle d’obtenir une autorisation préalable du maire. Ce sont :
- L’ouverture des fossés ou canaux le long des chemins ruraux.
- Le rejet sur les chemins ruraux de l’égout des toits ou des eaux ménagères (se reporter aux servitudes à ce sujet et aux prescriptions du SPANC).
- L’établissement sur les fossés de ces chemins de barrage, écluses, passages permanents ou temporaires.
- L’établissement d’accès privés à ces chemins.
- Le traitement des cultures et l’irrigation par des installations fixes ou mobiles.
- L’exécution de toute excavation dès lors que la distance qui la sépare de la limite du chemin est inférieure à 5 m ou à cette distance augmentée de 1 mètre par mètre de profondeur. Au-delà de 10 mètre il n’y a pas lieu à déclaration préalable.
(source ; Voies et chemins ruraux. Guide juridique des chemins ruraux…)


INSCRIPTIONS AU CONSERVATOIRE MUNICIPAL D‘AVALLON

Musique, danse, théâtre sont des activités auxquelles les enfants de notre commune peuvent prétendre. La communauté de communes participent au financement du Conservatoire pour vous en faciliter financièrement l’accès.
Renseignez vous :
Opération portes ouvertes le 30 juin de 1O h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 16 h
Inscriptions du 19 juin au 13 juillet 2012.
Retrait des dossiers du mardi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18h.
Adresse : Conservatoire communal de musique, danse et théâtre, 55 Grande Rue, Avallon. Tél : 03.86.34.05.15


CENTRE DE LOISIRS

Vacances d’été 2012 en Morvan-Vauban.
Activités en journée et/ou demi journée avec ou sans repas au restaurant scolaire de Rouvray ou à l’école de Quarré les Tombes. Accueil de 8 h à 18 h 30 sur les 2 lieux. Ramassage en bus sur inscription uniquement.
2 ans ½ à 12 ans.
Piscine, bowling, parc aquatique, équitation, activités artistiques, sportives, culturelles et plus encore !

Des activités à ne pas manquer.

Renseignements et inscriptions :
Anim’plus.
Espace Victor Hugo
10 avenue Victor Hugo
89200 Avallon
Téléphone : 03.86.31.66.18


VIE ASSOCIATIVE

Festivités du 14 juillet
Vendredi 13 juillet dîner champêtre suivi à 22 h 30 de la retraite aux flambeaux (départ du foyer communal)
23 h 30 feu d’artifices suivi du bal au foyer communal.


Fête communale 4, 5 et 8 août
Manège et mur d’escalade pour les enfants. Exposition photo salle de la mairie.
Dimanche 5 août : vide grenier de 6 h à 19 h . Emplacement : 2 € le mètre linéaire.
Buvette et restauration rapide sur place.
Concours de pâtisseries salées, sucrées (cakes). Résultats du jury à 19 h et remise des lots aux gagnants. Dîner autour des gâteaux : Adultes 5 €, enfants 3 €. Boissons non comprises

LES FONTS BAPTISMAUX DE SAINT GERMAIN DES CHAMPS

« 1831 :Louis Clavèle, du diocèse de Cahors. Il mourut à la peine à l’âge de 43 ans. J’ai vu des vieillards pleurer au souvenir des vertus de leur »bon curé » en qui s’alliaient la simplicité de vie, la plus exquise charité, le plus grand zèle pour les âmes et pour la maison de Dieu. Sur sa tombe, élevée par souscription le long du mur de l’église, se lisent ces mots « En souvenir des vertus de leur ancien pasteur, les fidèles reconnaissants ». Il eût bien fait de conserver les fonts baptismaux du 12ème siècle actuellement sous un chéneau, à Lingoult, mais gravement endommagé »
Ainsi s’exprime, en 1909, l’abbé Tissier dans son ouvrage « Histoire de Saint Germain des Champs ».

Que faisaient donc ces fonts baptismaux sous un chéneau de Lingoult depuis un siècle et demi ?

L’abbé Tissier nous offre, dans son ouvrage, une piste très probable lorsqu’il décrit l’évolution architecturale de l’église : « Les deux bas cotés, établis en 1843par l’abbé Cavèle, pour donner plus d’espace à l’église s’étendaient des chapelles latérales du clocher au sanctuaire et se terminaient chacun par un autel :l’un à la sainte Vierge comme de nos jours, l’autre au Sacré Cœur »

On peut donc imaginer, sans trop de risques d’erreur, qu’à l’occasion de ces travaux l’abbé Cavèle se soit démis de ces fonts baptismaux en les vendant à un particulier (ancêtre de Mademoiselle Carré) ce qui était une démarche fréquente à l’époque.
Depuis cette époque les fonts baptismaux subissent sous une gouttière les assauts des intempéries et se dégradent. Ils ont ainsi servi de réserve d’eau pour se laver les mains avant d’entrer à la maison, ils ont été utilisés …pour des bains de siège (me rapportent les souvenirs d’habitants de Lingoult) et dernièrement de vasque à fleurs, ce qui les a heureusement préservés quelque peu de la gélification.

On découvre les fonts baptismaux préservés de même style en l’église de Pontaubert comme en celle de Vault de Lugny.

L’association « Mémoires Vivantes du canton de Quarré les Tombes », attachée à la préservation du patrimoine et à la transmission des savoirs a souhaité redonner toute sa place à ce monument de notre histoire locale.

Et nous devons ici remercier très sincèrement Mademoiselle Andrée Carré, propriétaire des lieux et de cette pièce historique qui a « autorisé l’association Mémoires Vivantes du Canton de Quarré les tombes à prendre possession des Fonts Baptismaux…aux fins de restauration et réinstallation en l’église de saint Germain des Champs ».

Il est entendu que ces fonts baptismaux restaurés et rendus à leur place d’origine dans l’église redeviendront alors propriété entière et exclusive de la commune.
Les fonts baptismaux sont actuellement en attente dans l’atelier d’un architecte avec qui nous travaillons en lien avec le prêtre desservant la paroisse, Monsieur Tribut, et avec le conseil de Madame Clert, en charge du patrimoine au conseil général

Cette restauration a évidemment un coût. Celui-ci est estimé à 4 114,24 € TTC. L’association ne peut supporter cette dépense à elle seule. Elle propose donc le montage financier suivant :
- Participation de l’association : 1 000€
- Subvention extraordinaire du conseil municipal : 1 000 €
Le conseil municipal décide de financer à hauteur de 2500€, le solde étant soumis aux revenus de la souscription portée par la Fondation du patrimoine
Qu’est ce que la Fondation du Patrimoine ?
Créée par la loi du 2 juillet 1996, et reconnue d’utilité publique par un décret du 18 avril 1997, la Fondation du patrimoine a reçu pour mission de sauvegarder et mettre en valeur les très nombreux trésors méconnus et menacés, édifiés au cours es siècles par les artisans de nos villes et villages.
Ce patrimoine de proximité n’étant pas protégé par l’Etat sa sauvegarde est de la responsabilité de tous.
La souscription est le mode d’action privilégiée par le Fondation du Patrimoine pour la réalisation de projets de restauration du patrimoine public et associatif. La Fondation du patrimoine reçoit les fonts et reverse au maître d’ouvrage l’intégralité des sommes collectées (moins 3% de frais de gestion) sur présentation des factures acquittées.
Grâce à sa reconnaissance d’utilité publique tous les dons faits à la Fondation du Patrimoine sont déductibles de l’impôt sur le revenu des personnes physiques à hauteur de 66% du don et dans la limite globale de 20% du revenu imposable, de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du don dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires.
Une fois le dossier déposé nous vous tiendrons au courant de la démarche à suive pour réaliser un don.

Info : affouages
Les garants ont mesuré les coupes de bois
Vous pouvez désormais enlever votre bois de chauffage.

A louer
Le logement type 2 du 1er étage du foyer communal est libre à compter du 2 septembre 2012



| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014