Saint Germain
des Champs



Rechercher      Commune Web




Hameaux


Météo
Ephéméride


Glossaire Morvandiau

PATOIS LOCAL - SAINT GERMAIN DES CHAMPS

En janvier 1980, Monsieur Louis Devoir, Maire, faisait paraître dans le journal communal de Saint Germain des Champs un " dictionnaire " du patois local. Il écrivait " Ce modeste recueil de mots de notre patois a surtout pour but, malgré la faiblesse de nos moyens, d'aider à sauver peut-être de l'oubli total le parler usuel de nos ancêtres.
C'est un glossaire de quelques mots qui sont de moins en moins employés dans nos conversations.
Nous avons essayé, en les orthographiant, de nous rapprocher le plus possible de leur prononciation, ici, dans notre commune de SAINT GERMAIN DES CHAMPS. "

Il est vrai qu'il faut garder mémoire de ce patrimoine qu'est la langue. C'est pourquoi nous avons repris ce travail en l'enrichissant du souvenir et de la connaissance du patois d'autres personnes de la commune.

Merci donc à Madame Renée Bachelin, Madame et Monsieur Geneviève et Jean Commaille de Lautreville, Monsieur Ferré Jean du bourg, Monsieur Jean Gaudin de Montmardelin, Monsieur Paul Millot qui ont bien voulu corriger, enrichir de mots et d'expressions ce glossaire.

Ce travail n'est pas clos. Il attend critiques et enrichissements de toutes celles et de tous ceux qui ont connaissance du patois local et souhaitent qu'en soit gardé le souvenir .

Michel Millet

Une suite au glossaire a été envoyée par Gérard Gros. Cliquer ici pour la consulter.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires


Quelques remarques préliminaires :

- Les ' ai ' commençant un certain nombre de mots patois datent des générations fin du 19è siècle, début du 20ème . Il étaient ensuite généralement escamotés.
- L'infinitif des verbes du 1er groupe, ainsi que le participe passé se prononçait ' ai ' au masculin et 'ée' au féminin. Nous l'écrirons donc ainsi.Le taureau o m'nai ai la fouaîre : Le taureau est emmené à la foire. La vaiche o m'née ai la fouaîre : La vache est emmenée à la foire.
- Le ' c ' à la fin des mots ne se prononçaient pas. Exemple "Aiveuc li "s'entendait "aiveu li ".
Quelques repaires de conjugaison :

Présent Imparfait Futur Passé composé

ÊTRE i seus j'étos i s'ré i seus été
t'es t'étos tu s'ré t'es été
ol (ou elle )o ol étot o s'ré ol o été
i sons j'étins i s'rons i sons été
vous êtes vous étins vous s'rez vous êtes été
o sont ol étint o s'ront o sont étés

AVOIR j'ai j'aivos j'airé j'ai eu
t'ais t'aivos t'airé t'ais eu
ol ai ol aivot ol airé ol ai eu
j'ons j'aivins j'airons j'ons eu
vous ez vous aivins vous airez vous ez eu
ol ont ol aivint ol airont ol ont eu

MANGER i meuge i m'geos i meuge'rai j'ai m'geai
tu meuges tu m'geos tu meug'rais t'ais m'geai
o meuge o m'geot o meug'rai ol ai m'geai
i m'geons i m'gins(ou on m'geot)i meug'rons j'ons m'geai
vous m'gez vous m'gins vous meug'rez vous ez m'geai
o m'geont o m'gint o meug'ront ol ont m'geai

ALLER i vas j'ailos j'irai j'ai été
tu vas tu ailos t'irai t'es été
o vai ol ailot ol irai ol o été
i vont ( ou j'ailons) j'ailins j'irons i sons étés
vous ailez vous ailins vous irez vous êtes étés
o vont ol ailint ol iront o sont étés

COURIR i cours i couros i cour'rai j'ai couru
tu cours tu couros tu cour'rai t'es couru
o court o courot o cour'rai ol ai couru
i courons i courins i cour'rons j'ons couru
vous courez vous courins vous cour'rez vous ez couru
o couront o courint o cour'ront ol ont couru

FALLOIR o faut o feyot

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

 

A


aà ou â : Pièce maîtresse de la charrue.
âbre : Arbre.Abattre un âbre. J'a planté une âbre : J'ai planté un arbre
aga : Tiens ( Aga- lu : Le voici ou Aga le ; aga la )
âgé : Aisé, facile. Ç'o ben âgé : C'est bien facile
âgement : Ustensile de cuisine.
ai profit : En gestation, attend une naissance.
aibatardir : Animaux ou humains revenus à l'état primitif, ayant perdu sa personnalité.Abètir.
aibatleur : Bateleur, charlatan, animateur de foire, beau parleur ( aussi personnage peu intéressant.) So des histoires d'aibatleur : Ce sont des histoires de charlatan
aibouaichai : Casser la coquille au moment de l'éclosion . Les pitots sont en train d'aibouaichai sous la couotte : Les poussin sont en train de casser la coquille sous la poule couveuse.
aîbugeai ( ou aîmugeai ) : Amuser . On s'o ben aîbuger: on s'est bien amusé .
aicoinçons : Sillons de plus en plus courts dans un champ, de forme irrégulière
aicouée : Qui glousse, demande à couver (adjectif)
aicouillou ou aicouillot :Ecureuil
aicouo : Abri. Quand o pieu, faut se mettre ai l'aicouo: Quand il pleut il faus se mettre à l'abri.
aicrapodir : Se baisser vivement. Une herbe aicrapodie : Une herbe versée.
ai c't'heure: A présent ( à cette heure.) Tes mains sont lavées ? ai c't'heure vins ai table. : Tes mains sont lavées ? A présent vient à table.
aidret : Adroit ( adjectif ) ou endroit. Ç'o pas tout le monde qu'o aidret: Ce n'est pas tout le monde qui soit adroit.Contraire d'envers : Mets ta ch'mise ai l'aidrai : Mets ta chemise à l'endroit.
aifét'lai : Plein jusqu'au faite. ( Voir aussi rai'aifait'lai) Un panier de treuffes aifét'lai : Un panier de pommes de terre plein à ras bord.
aiffouaudit : Anéanti, sans forces, sans volonté.
aiffoulée : Avortée, ( se dit d'une vache ) voir aussi aivortée
aiffrouinches: Ridelles de chariot, ranches.
aifutiaux : Colifichets, petits objets ou vêtements.( explication donnée par l'abbé Tissier dans ' Histoire de Saint Germain des Champs ' : pour affiquet , du celte ficha : ornement )
aigasse : Pie, synonyme de " Ouasse. ". o cause coume une aigasse : Il parle comme une pie.
aigé : Mouillé. I seus aigé par la giboulée : Je suis mouillé par la giboulée.
aigeai : Rouir, mettre le chanvre aiger : mettre le chanvre dans un ruisseau pour le ramollir Le cheinde éto aigé : le chanvre était roui.
aignoutai : Espionner, quémander, épier.
aignoutai : Bricoler, ne pas agir efficacement. S'attacher à des détails futiles et inutiles.
aigolai : Affamer Aigolai d'souai : Être très altéré
aigonisai: Invectiver, injurier, agonir d'injures. On o des fois aigonisai : On est parfois injurié
aigouares : Après de grosses pluies, les ruisselets sur le sol. Après la pieu les aigouares coulont :Après la pluie les ruisseaux coulent.
aigoué : Rassasié, repus.Quel bon repas,j'en seus aigoué : Quel bon repas, je suis rassasié.
aigraichot ou aicraichot : Crochet .Tire la aiquant un aigraichot : tire la avec un crochet)
aiguiand ou guiand : Gland
aigu-illon : Aiguillon
aigujouere : Pierre à aiguiser les outils et principalement les faux. I passe l'aigujouere sur mon dard : Je passe la pierre à aiguiser sur ma faux.
ailai : Aller
ailmace : Limace. Quand o pieu on voit des ailmces : Quand il pleut on voit des limaces.
ailouagne : Alêne de couteau ou de bourrelier.
aimander : Grossir, prendre du poids, profiter.Un bon viau! Ol'aimande ben :Un bon veau.Il profite bien.
aimeron : Camomille sauvage, plante.
aimugeai (s' ) : S'amuser o s'aimugeot : Il s'amusait
aindai : Aider se donner un coup de main. O mé ben aindé : il m'a bien aidé. Les amis venont vous ainder : Les amis viennent vous aider.
ainiée : Poule qui garde le nid (adjectif )
aipeurchai ( s') : Pronominal : S'approcher doucement d'un homme ou d'un animal.Ou, employé comme verbe actif : Approcher : Aipeurche mouai le sel : Approche moi le sel.
aipré : Après
aipport : Fête patronale.
aiquant ou quand : Avec. Ol 'éto d'aiquant li : Il était avec lui. Faut ailler aiquant les autres : Il faut aller avec les autres. Ou Faut lai quand les autres.
aiquelé : Accroupi.( pour se dissimuler ou pour un besoin pressant ) O s'o aiquelé : Il s'est accroupi.
aiqueuillon : Arbuste : Houx.Un bouquet d'aiqueuillon : Un bouquet de houx.
aiquouobi : Accroupi pour se cacher
airâgnai : Encourager, stimuler de la voix ou de l'aiguillon
airaquai : accrocher. O s'o airaquai dans un fil de fer : Il s'est accorhcé dans un fil de fer
airbeuillai ou r'beuillai : fouiller . Les couechots, les sanlliers airbeuillent : les cochons, les sangliers, fouillent
airgardai : Regarder.
airmale : Mauvais couteau. Tu parles d'un airmale : tu parles d'un mauvais couteau. Pou ben coper faut pas une airmale : Pour bien couper il ne faut pas un mauvais couteau.
airné ( voir aussi eurné : Fatigué, éreinté )
airou : Andain de foin avant la mise en tas ou en botte. On metto le foin en airou : On mettait le foin en andain.
airouai : Assaisonner ou assaisonnement
airouè : Saindoux, huile ou autre matière grasse pour la cuisson
airous : Plusieurs andains rapprochés pour créer les condition favorables facilitant l'enlèvement ou la mise en tas du foin
airraichai : Arracher. Airracher ses treuffes ou ses biottes : arracher ses pommes de terre ou ses betteraves. Faut airraichai en bon moment : Il faut arracher au bon moment.
airrapai ( s' ): Se dépêcher, être actif au travail . Ol o ben airrapé : il est bien actif au travail. Voir aussi " se dépouacher "
aireilles : Oreilles
airrètai : Arrêter.
aissas : Relief du repas, débris de n'importe quoi..
aissiau : Petit outil du sabotier, herminette.
aitou : Aussi. T'es content ? moué aitou: Tu es content? Moi aussi
aittaichai : Attacher . Ol aittaiche pas ses chiens aiquant des saucisses : On n'attache pas ses chiens avec des saucisses
aittelouère : Pièce d'attelage qui reliait le joug.
aittolai : Atteler, composer un attelage. Fayo aittolai pou partir : Il fallait atteler pour partir.
aittoupir : Courir pour empêcher le froid. Faut aittoupir quand o jale : Il faut courir quand il gèle.
aittügai : Attiser le feu.
aivant : Avant
aivencement : Prolmongation d'une toiture, auvent
aiveuc : Avec ( se dit aussi aiquant ou quant )
aivo : Avait. Ol aivo eu pou : il avait eu peur.ou Ol aivo été pou
aivolai : Avaler. J'aivole quand y meuge : J'avale quand je mange.
aivortée: avortée ( en parlant d'une vache )
aivou'li : Avec lui. ( ou aiveuc li )
alman'na ou arman'na : Calendrier des postes
ambia : Lien qui relie le joug au timon.
aquia: Attelage immobilisé. Ol o aquia .
arcandier : Homme sans profession ou qualification bien définie, touche à tout
arrias : Aléas. ( ou : encombrement , mélange )
arrié : Voici que...( ou : retard : ol o arrié : il est en retard )
arroi (voir aussi airrouai ): Assaisonnement ( cité par l'abbé Tissier dans ' Histoire de Saint Germain des Champs comme venant du bas latin ' arramentum ' )
artot : Orteil. Les artots queurnon ( ? ) les cors
audepin : Arbuste : Aubépine.( ou aub'pin ) Dans les friches o yé de l'audepin : Dans les friches il y a de l'aubépine.
au-dret : En face de..
aujd'eu : Aujourd'hui. Feillot pas v'nir aujd'eu: Il ne fallait pas venir aujourd'hui.
avouenée : Correction

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires


B


babignotai : Remuer les lèvres. Le chien babignote
babines : Lèvres. L'hiver les babines gerson : L'hiver les lèvres gercent. En français : lèvres en ce qui concerne les animeaux.
bacqueîllot : Pièce de bois attachée au cou et lmaissée pendante entre les pattes pour entraver le bétail. On met un bacqueîllot è une vache maline On met une pièce de bois pour entraver une vache maligne
badrée : Bouillie épaisse. Des légumes trop queutes font une badrée : Des légumes trop cuits font une bouillie épaisse.
baffutai : Discuter sans conviction.
bagoueillai : Parler vite.Bafouiller : Quouai qu'tu bagou'eilles ? Qu'est ce que tu bafouilles ?
baicher : Baisser. Baiche un peu l'abat-jour! Baisse un peu l'abat jour!
balan : Equilibre. En balan : En équilibre, objet en équilibre qui, en principe, ne doit pas tomber
balai : Genêt ( voir genête )
bâlement : Doucement, aller doucement avec des bœufs dans un passage difficile Bâlement mes gros, bâlement! :Doucement mes gros, doucement !
baragouiner : Parler indistinctement, bafouiller
barboulotte : Coccinelle, bête à bon Dieu. La barboulotte porte bonheur
bardée : Grosse charge. Y en avo une bounne bardée : il y en avait une bonne charge.
bâssier : Pierre d'évier, synonyme " Seiller "
batant : Elocution facile . Ol'e un bon batant : Il parle facilement
bat'l'âne : garçon meunier. Au mèlin y avo un bat'l'âne : Au moulin il y avait un garçon meunier
battouère : Batteuse
bavouaichai : Parler à tord et à travers .
bavouaichou : Celui qui parle à tord et à travers. Ç'o agaçant un bavouachou : C'est agaçant quelqu'un qui parle à tord et à travers
bèguai : Bégayer.
bêillai : Donner.Y vote bêillai des éteurnes : je vais te donner des étrennes.
bérouette ou beurouette : Brouette.Une beurouette de bois. : Une brouette de bois.
bétassai : Faire des bêtises. Ç'o un bétassou : il ne fait que des bêtises
bêtiot : Pas bien malin
bètri : Nombril, ventre
bèterie : Bêtise
beuche : Grosse bûche de bois .La beuche de Noué : La bûche de Noël
beûcher : Bûcher
beuchotte : Petite bûche de bois, bûchette.
beude , beudon : Ventre.En français : Bedaine. Il a une bounne beude : Il a un bon ventre ou Ol é un bon bedon )
beurchie : Vessie, outre, cruche à deux anses et petit goulot pour conserver la boisson fraiche dans les champs Pou bouère en mouèchonichon o feillot une beurchie : pour boire en moisson il fallait une cruche
beurda : Peu soigneux dans son travail
beurdin : Etourdi, idiot
beurdollai : Parler entre ses dents, grommeler
beurdollo : Qui parle sans nécessité, dit n'importe quoi.
beurlan : Gros Bruit, tintamarre
beurloquai : Cahoter. On est ben beurloquué dans la remorque : On est bien cahoté dans la remorque
beurloquo : Esprit peu développé . Tu causes coume un beurloquo: Tu parles sans réfléchir.
beurlü : Qui louche.
beurlügai: Voir sans distinguer, crépuscule, entre chiens et loups.
beurnachon : celui qui parle à tord et à travers.
beurouaitai : Conduire, vite et sans précaution. On a été beuroueté à une sacrée vitesse: On a été conduit à une sacrée vitesse.
beurrié : Berceau. On met le gosse dans le beurrié :On met le gosse dans le berceau
beursaude : Tranche de lard frite, synonyme " Greille ". On fait fondre les beursaudes :On fait fondre les tranches de lard
beurseillo : Rosier sauvage : Eglantier., fruit de l'églantier. Le beurseillo pousse dans les savées : L'églantier pousse dans les haies
beurtalle : Bretelle. La culotte s'écroche è beurtalles: La culotte s'accroche aux bretelles.
beurteille : Haut de l'âtre de la cheminée.
beûtier : Bouvier, conducteur d'un attelage de bœufs .Les beûtiers ont disparu
biaffe : Pale. ( en parlant du teint )
biau : Beau, bien habillé, joli physique. Le dimanche on o biau : Le dimanche on est beau
biaude ou blaude : Blouse froncée, marine portée dans le Morvan au début du siècle et tenue traditionnelle des maquignons que certains portent encore maintenant. Les anciens pourtaint la biaude : Les anciens portaient la blouse
bichai : Embrasser. Ol é biché la gamine : Il a embrassé la fille)
bigot : Chevreau.La bigue neurrit son bigot : La chèvre nourrit son chevreau
bigot : Graisse fondue ( mouton ou chèvre ) dont les hommes s'enduisaient les mains pour éviter les gerçures en travaillant dehors l'hiver.
bigue : Chèvre. Le fromage de bigue ç'o bon: Le fromage de chèvre c'est bon.
bigue : Outil façonné par le bûcheron, support à trois pattes pour mettre les perches à hauteur d'homme pour le façonnage du bois.)
biosse : Blette, se dit d'un fruit.( au masculin : biot )
biosson : Petite poire sauvage
biossounier : Poirier sauvage
biot : Blet. Les biossons sont bens biots :Les petites poires sauvages sont bien blettes
biotte : Betterave. Les biottes servin è la nourriture des animaux :Les betteraves servaient à la nourriture des animaux
bitou : Chassieux. Yo tout bitou.: des yeux tout chassieux
bitou : Fromage blance à peine égoutté
bitouse : Petite lampe éclairant très peu. Autrefois on ailmot la bitouse : Autrefois on allumait la petite lampe
boijvolé : Disposé en sens inverse, tête-bêche.
boïller : Bûcheron. Les boilléers travaillins dans le bois : les bûcherons travaillaient dans le bois
bolai : Beugler comme un taureau.
bolotte : Belette. Une bolotte meuge les œufs :Une belette mange les oeufs
bolottai: Gober ( bolotter un œuf : gober un œuf ) ou manger vite.
bondé : Bien plein
bond'nai : Enrager, maugréer
bonjou : Bonjour
boquai : Cogner o s'è boqué dans le noir : il s'est cogné dans le noir
borbe : Boue. Des chemins pleins de borbe : Des chemins pleins de boue
borbis ( ou beurbis ) : Brebis.
bord'lo : Groupé, serré. Le troupeau s'est mis en bord'lo : Le troupeau s'est rassemblé
borgeon : Orgelet à l'œil. Compère-loriot.
borger : Berger. Le borger garde les borbis : Le berger garde les brebis
boti : Crapaud
boucheure : Bouchure ( haie )
boûchon : Genévrier suspendu à une potence signalant un débit de boisson.. Signifie aussi : petit bosquet : un boûchon d'acacias
bouech'ton : Califourchon. Ai bouechon sur une branche : à califourchon sur une branche.
bouette : Soupirail. La bouette de la cave :Le soupirail de la cave.
boui : Buis. On cherche du boui pou les Rameaux : On cherche du buis pour les Rameaux
boulat : Bouleau. Balai de bouleau
bouquet : Quelques branches, ou quelques fleurs ( si on en trouvait ) platées bien droit sur le dernier chariot de foin ou de moisson comme pour dire ' Ouf, on a fini !" ( Voir aussi paulée )
bourd'lot : Bourrelet . Une grosse cicatrice peut faire un bourd'lot. Un bourd'lot d'écume sur la confiture ou vers unes cascade.
boûte : Lucarne
boutelot ou bot : Crapaud chanteur.
boutrenflé : Boursouflé.( ? ) ,
braman : Très bien. On est braman au chaud l'hiver :On est très bien au chaud l'hiver
bran : Sciure de bois ( bran de scie ) .
brandevin : Eau de vie de vin
brandvinier : Distillateur, celui qui fait la goutte
brailai : Rendre solidaire la flèche d'un chariot munie d'un vorpit avec les grumes, le serrage s'effectuait à l'aide d'un playon ( ou playon ? )
brâtai : Changer de direction ( attelage ).
brassie : Brassée. Une brassie d'herbe, de bois.
brave : Joli(e), bien habillé(e) T'es ben brave aujd'heu : tu es bien joli(e) aujourd'hui)
brée : Rigole pour assainir un pré
breuillai : Beugler. Les vaiches breuillont la soif : les vaches beuglent de soif
breut : Bruit
bréyé : Briser. On rentre bréyé après un dur travail
broche : Anneau métallique agraffé à l'extrémité du groin du porc à l'aide d'une pince à gorge pour l'empécher de fouir.Voir feugnot
brochetai : Poser une broche
brondon : Branches de choux verts. ( une soupe aux brondons ). A la fabrication de l'écorce pour le tan l'écorce longue séchée s'appelant brondon .
brou de bigue : Chèvrefeuille.
büge : Lessive. Faire la buge : Faire la lessive . La buge se faito deux fois l'an : La lessive se faisait deux fois dans l'année.
bugeai : Verser de l'eau chaude sur le sac de cendre au dessus du linge à lessiver. On dit aussi coulai la buge.
bûtai : Lancer, jeter. On buto des ous au chien : On lançait des os au chien
bütai : Regarder fixement ( ? ) ( ol'buto = ? ).

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires


C

cabas : Corbeille où est mise à lever la pâte à pain.
cabotin : Partie supérieure de la ruche en paille.( on dit aussi cabochon ) On recolto le miée dans le cabotin : On récolte le miel dans le cabotin
cabuché : Pommé. Un chou cabuché : un chou pommé
carcoue : Grimace, gros dos . Ol o m'lade , o fait lo carcoue :Il est malade, il fait la grimace
caffe : Impair, dépareillé Ol o caffe : Il est seul . Le beu seul éto coffé : Le bœuf seul est dépareillé
cagnats : Courbatures. On è les cagnats quand on n'o pas habituai : On a des courbatures quand on n'est pas habitué
cala : Noix. On f'to de l'huile quand les calats : On faisait de l'huile avec les noix
calatier : Noyer ( ou nouger )
calai : Céder, abandonner la lutte.
camboule : Enflure provoquée par une piqûre d'insecte, ou après une partie de chasse faire la camboule : manger les foies du gros gibier .
campeûne : Clochette au cou des vaches, signifie aussi une vieille vache Les vèches étin des campeunes : Les vaches étaient des vieilles vaches.
campoin : Petite quantité. Voir aussi Miotte. On lécho un campoin dans certains endroits : On laisse une petite quantité dans certains endroits.
cancanai : Parler, médire. Les laveuses cancanin : Les laveuses parlaient.
Can-nai : Crier ( s'agissant de l'oie. )
canvoulant : Qui n'a a pas de domicile fixe. Les canvoulants faitin les paniers : Les " romanichels " faisaient des paniers.Origine probable du mot : les 'camps volants'
capon : Penaud. Ol ai fait des bétises, ol o tout capon : Il a fait des bétises il est tout penaud.
câquelorde ( ou canqouère ) : Hanneton.
caquesiau : Insecte imaginaire. D'une femme : elle a été piquée par un caquesiau : Elle est enceinte
carosse : Caisse en bois, rembourrée de paille, chiffon, coussin, ouverte en haut et sur une longueur, utilisée par les laveuses pour se mettre à genoux au lavoir
carpalin : Chapeau. O soulo on métin le carpalin : Au soleil on metait le chapeau
casse : Petit récipient en cuivre à longue queue.
chaffaud : Grenier à fourrage. On meto le foin sur le chaffaud : On mettait le foin dans le fenil
chagreillot : Chatouille
châgne : Chêne. Ç'o biau un grou châgne : C'est beau un gros chêne.
chainde ( ou cheindre ): Chanvre se cultivant en début du siècle pour faire des draps, des cordes.Tu mettos le cheindre aigé dans le rû : tu mettais le chanvre rouir dans le ru. On feto des cordes aveuque le cheindre : On faisait des cordes avec le chanvre )
chaissot : Petit sac, sachet On meto les résidus dans un chaissot : On mettait les résidus dans un sachet
chalier ( ou écholet ) : Echelle double installée en permanence pour favoriser le passage d'une haie
chambière : Servante dans les maisons bourgeoises
champignot : Champignon
chantiau : partie d'une miche de pain, le quignon.
chapoutai : Couper du bois à la hache. L'hiver on vé chapouter du bois : L'hiver on va couper du bois.
chappé : Nom d'un bœuf d'attelage moucheté de blanc sur la tête.
charniole : Plante :Ortie royale on dit aussi " chaveniole " La charniole salissot les blés : L'ortie royale salissait les blés.
charrée : Pièce de toile portée sur l'épaule qui contenait le grain à semer à la volée de l'autre main )
charrée : Pièce de toile sur laquelle on mettait la cendre sur le cuvier à lessive.( début 20ème siècle )
chat : Gros crochet à trois branches comme un hameçon, fixé à une corde et permettant d'accrocher et récupérer les seaux tombés accidentellement dans un puits.
chaufredi : Chaud et froid.
cheillas : Objets ou choses en désordre. Faut pas lécher les denrées en cheillas : Il ne faut pas laisser le matériel en désordre.
chem'née : Cheminée. On o ben vé la chem'née : On est bien vers la cheminée
chès de neurin : Tête de bétail, unité.
cheutai : Aider
chevenée : Chènevière. ( petite parcelle de bonne terre où on cultivait le chanvre ) Les paysans ainmont ben leur chévenée : Les paysans aiment bien leur chènevière.
chevrottes : Moyettes, tiges de sarrasins dressées pour le séchage.
chite : Cidre. Aveuque des poumes on féto du chite : Avec des pommes on fait du cidre
chôuâssai : Tasser. Sur le chaffaud feillot chôuâssai le foin : Dans le fenil il fallait tasser le foin
chouaingeai ( se ) : se changer de vêtements. O s'o r'chouaingé pou allai ai la fouère : Il s'esr rechangé pour aller à la foire. Vais don te r'changeai : Va donc te changer.
choûgnai : Pleurnicher. Le gosse choûgnot pou partir : Le gosse pleurnichait pour partir
chougras : Chenopode ( plante ). Faire ses choux gras : Tirer profit de …)
choûse : Chose. Les gens instruits savont de chouses : Les gens instruits savent des choses
ch'ti(te) : Chétif, amaigri et pâle Ol o été m'lade, ol o ch'ti : il a été malade, il est chétif .( Se dit aussi pour : méchant, agressif, hargneux ).
ch'tot : siège
chuche : Souche. Quand on cope du bois o reste la chuche : Quand on coupe du bois il reste la souche
ch'vau : Cheval. On attelo le ch'vau : On attellait le cheval
cimai : Bouger . Il n'a pas cimé d'un poil: Il n'a pas bougé. Pou guettai faut pas cimai : pour guetter il ne faut pas bouger
c'nales : Baies de l'aubépine. Les oujats m'jont les c'nales l'hiver : Les oiseaux mangent les
cenelles.
cocassons : Débris de verrerie ou poterie.
cocotte : Fièvre aphteuse , maladie très contagieuse chez les porcs et les ruminants.
coignée ( ou couégnée ) : Cognée. On cope du bois aveuque une coignée : On coupe du bois avec une cognée
colâche : Collier pour attache. On met une colâche au chien : On met un collier au chien
coliche : Prénom : Nicolas.
compeurnouère : Compréhension. Ol é la compeurnouère dure : il comprend mal. On è des fois la compeurnouère mal faite : On a parfois la compréhension difficile
coque : Nom donné à une vieille souche. Par exemple : La souche d'un chêne coupé il y a très longtemps que nos ancêtres arrachait pour la brûler dans la cheminée. Voir aussi chuche.
cotton ( ou cottion ) : Cotillon, jupon.
couai : couver La poule coue: La poule couve )
couassio : Cou. I vas te torde le couassio.: Je vais te tordre le cou
coué : Coffin, petit récipient pour mettre la pierre à aiguiser porté à l'arrière de la culotte. Pou l'aigujouere faut le coué : pour la pierre à aiguiser il faut le coffin
coueche : Jeune femelle du porc n'ayant jamais eu de petits
couechot : Porc. Autrefois dans toutes les majons y évot un couéchot : Autrefois dans toutes les maisons il y avait un cochon
couée : Une couvée, une nichée ( une couée de pitots: Une couvée de poussins )
couêrée : Foie du porc ou du sanglier.( se dit aussi camboule ) En cas de succès à la chasse on m'geot la couérée entre chassuers : Enn cas de succès à la chasse on mangeait le foie de sanglier entre chasseurs
coulouée : Passoire à lait
coumesoeur : Devant de chariot à quatre roues.
couotte : Poule couveuse ( la couotte meune sa couée : la couveuse conduit sa couvée
coûpiau : Copeau. La couégnie faito des coûpiaux : La cognée faisait des copeaux
courgeailler : Arbuste : Cornouiller. Le courgeailler pousse difficilement en Morvan : Le cornouiller pousse difficilement en Morvan
couteure ou couture : Champ après la moisson , chaume où reste l'éteule après la moisson
coutiau : Couteau. Le coutiau sert à tout : Le couteau sert à tout
coûtier : Branche de noisetier en bandelettes pour faire les paniers, de la vannerie.
coûton : Partie dure d'un objet.( ou coution : un coution de salade )
coutrée : Couturière
crachouare :
crépiaud : Crêpe
crevas : Gerçures, crevasses aux mains ( évitées ou atténuéesd avec du bigot )
créyôle : Crédule.
crinses : Déchets de grains après le vannage
croinchie : Dépôt d'huile dans le fond de la toule , lie de vin dans le fond du fût ( o y é de la croinchie dans le fond : Il y a du dépôt au fond )
croisie : Fenêtre. ( on dit aussi : crouairie ), croisée Quand o fait frè on frome les croisies : Quand il fait froid on ferme les fenêtres.
crömai : Se dit d'un humain ou d'un bête qui ne mange pas parce qu'il attend sa nourriture. Se dit aussi d'un animal ou d'un végétal qui ne profite pas, qui ne grossit pas.
croque avouene : Celui qui accompagne un jeune homme fréquentant une jeune fille pour les premières visites dans la famille de celle-ci.
crot : Mare ( yé des gueurnouilles dans le crot : Il y a des grenouilles dans la mare )
crouée : Croix
crougai : Croiser ( aussi : Franchir ).( on s'o crougé à la Roche Coupée : On s'est croisée à la Roche Coupée )
crougeottes : Petites croix ( 50 cm ) en noisetier bénies à la messe le 1er dimanche de mai et plantées dans les champs de céréales pour demander une bonne récolte
cruge : Gouge, outil de sabotier ( cuillère )
cul de chien : Fruit du néflier: La nèfle. Le cul de chien se meuge biot : La nèfle se mange blette

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

D

dagotai : Hésiter avant de prendre une décision. Quand on ne sait pas que faire on dagote
daguenalai : La cuisson du pain terminé, dans le four encore chaud on mettait daguenalai ( sécher ) les pommes, les poires…
daguenalé : Tout ridé, transi de froid
daguenales : Poires séchées au four pour une consommation ultérieure ( cf. les pruneaux ) Aptès le pain on féto des daguenales : Après le pain on faisait des poires séchées
dairape : Accapareur ( ou courageux : ol o dairape : il ne craint pas l'ouvrage )
dard : Une faux
darrier : Derrière. On marcho lentement darrier :On marchait lentement derrière
daumère ( ? ) : Veste longue
débaillai : Parler, Ne pas débaillai.: Ne pas parler
débeurnaquai : Démolir. Tout est débeurnaqué : Tout est démoli . Temps instable : Le temps est tout débeurnaqué.
débeurnai : Débarrasser ( contraire : embeurnai )
défeursalé : Demi déshabillé, déchiré ( vètement ) après un travail intensif, une lutte
délioqué : Disloqué. Ça llioquo :ça a du jeu.
démoingeai : Démolir, démettre. Un manche démoingé; se démoingeai une épaule.
démurgeai : Faire partir.
déniai : Enlever à une poule l'envie de couver. On la trempait dans une bassine d'eau froide.
dèniapai : Déchirer, dépenaillé.Un jeune chiot déniape tout ce qu'il trouve en jouant : Un jeune chiot déchire tout ce qu'il trouve en jouant. .
dépatouillai : Dépêtrer une affaire embrouillée.
dépeù : Depuis. Pas vu dépeu deux jours: pas vu depuis deux jours ou det'peu
dépiautai : Enlever la peau Dépiauter un lapin
dépicassai : Enlever un mauvais sort jeté par un sorcier ( contraire : empicasser )
dépouachai ( se ) : Se dépêcher. Dépouache touai : Dépèche toi
dépourtai ( se ) : Se décharger d'une affaire.
deuts ( au féminin : deutes ) : Dressés ( attelage bien dressé ) en parlant des vaches ou des bœufs.
deùv'dai ( ou d'évdai ) : Dévider, parler abondamment et vite.
désempicassai : Conjurer le sort jeté par un sorcier
devantier : Tablier de travail de la ménagère ( voir ( d'vantier )
dévdo : Appareil pour enrouler le fil de chanvre filé à la quenouille.
dev'dai : Dévider. Au figuré : parler beaucoup et vite.
dévirai: Détourner une conversation .( on dit également : dévirandouère ). Voir virandouères
dia : Tourner à gauche. ( attelage )
diêtre : Dartre. La Roche Sainte Diètrine à Vaupitre eto sensée guérir les diètres :La Roche Sainte Diétrine à Vaupitre était censée guérir les dartres . Sainte Diétrine ou Diétrice, guérisseuse de dartres.
dio : dire. O dio : il disait . O dien : ils disaient )
divarse : Capricieuse ( Se dit d'une femme : elle o divarse. )
doue : Dos. J'ai ben mal au doue: J'ai bien mal au dos.Un bon doue éto synonyme de force:
Un bon dos était synonyme de force. Ol é bon doue : Il a bon dos, on lui fait supporter une accusation qui est peut-être fausse.
douelot : Doigtier
doutance : Doute. Ce que n'éto pas sur éto une doutance :Ce qui n'était pas sur était un doute.
douviai ( ou dounnai ? ) : Donner.
dresse-ereilles : Très éveillé. ( o dresse l'éreille : il prête attention )
dret : Droit ( qui n'est pas courbe ) mais aussi ensemble des règles régissant les relations entre individus. O fayot qu'un moinge s'es dret : Il fallait qu'un manche soit droit
dreumai: Dormir.J'ai ben dreumi c'te neu : J'ai bien dormi cette nuit
drîlai : Trembler, grelotter de froid. Quand o fait frè on drile : Quand il fait froid on grelotte
drouait : Le Droit. Ensemble des rêgles régissant les rapports entre individus.
d'vantier : Petit tablier ( voir devantier )

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires


E

ébarbluté : Ebloui. Y seus ébarbluté : je suis ébloui. Le soulai m'ébarblute : Le soleil m'éblouit.
ébeurdir ( s' ) ( ou ) : Prendre son élan.
ébeurdit : Légèrement gris Ol o ebeurdit :Il est gris. ou étourdi par un choc. Un simple eto ébeurdit : Un simplet était étourdi
éboueillée : Chevelure hirsute, mal peignée
écarquillai des yos : Ouvrir de grands yeux.
échenets : Chêneaux, gouttières .Landiers, chenets de cheminée .
éch'tai ( s ) : s'asseoir ( écheut'toi :Assieds-toi )
écheté : Assis.
éch'ton : Siège en bois . Un bon éch'ton ç'o toujours ben : Un bon siège c'est toujours bien
écholet : Petite échelle pour franchir un obstacle dans un sentier ou une haie.
éciou : Eclos Tous les œufs sont éciou y en aivo deux de p'nas :Tous les œufs sont éclos, il y en avait deux de punais.
écouomi : Chétif, malingre
écouriau : Ecureuil.
écrabouaichai : s'écraser l''âbre s'est écrabouaiché sur la majon : L'arbre s'est écrasé sur la maison
éffouallai : Tomber, s'écraser
effouqué : Affolé, tête en l'air. O court partout coume un effouqué : Il court partout comme un affolé.
effrigeai : Emietter. On effrigeai son pain dans son bol: On émiette son pain dans son bol
égoussai : Ecosser des pois, des haricots.
égravé : Corne du sabot de l'animal abimée accidentellement en marchant, par exemple sur un caillou, ce qui provoque une boiterie.
égron : Héron. Les égrons sont migrateurs : Les hérons sont migrateurs
égueurnai : Egrainé.La tempête è egueurnai la mouéchon su pied : La tempête a égréné la moisson sur pied.
élouéri : Etourdi physiquement par un choc ou l'alcool .Un simple o éloueri : Un simple est étourdi
éluchai : Détacher, séparer deux branches en les écartant. La tempête éluchai les arbres
élute : Suffoque en toussant . Ol en élute: Il en suffoque ( ou regarder à droite et à gauche )
embeurné : Embarrassé, encombré , signifie aussi embarras pulmonaire . ( contraire : débeurné .)
embouaillai : Emméler . Mon peloton de laine o embouailla i: Mon peloton de laine est emmélé. Contraire : débouaillai.
emmoinge : Affaire embrouillée. Drôle d'emmoinge: Une drôle d'embrouille. Signifie aussi emmancher : emmoingai un outil: emmancher un outil .
empicassai : Jeter un mauvais sort ( action faite par un " sorcier " ) Contraire : Dépicassai
empicasseur : jeteur de sort
empige ou empigé : Bon à rien. Maladroit. Pas débrouillard
empigeai : Entraver, s'empêtrer dans des branches. On empigo une vèche maline : On entravait une vache maligne
en'bassiée : Creux, denivellement de terrain
en'beurtillotte : Brindille
en'biellai : En automne faire des rigolles pour assainir
en'essoulotai : Se mettre au soleil, prendre un bain de soulai ( soleil )
encorbouachai ( ou encourbachai ) : Entraver un animal
encoûère ( ou encouai ) : Encore. T'es encoûère ben dru pour ton âge : Tu es encore bien lests pour ton âge.
encrottai : Enterrer dans une ornière, embourber. On encrotte un animal crevé : On enterre un animal crevé.Ol é encrottai son char dans la chemin détrempai : Il a embourbé son char dans le chemin détrempé.
endoîlai ( ou endouallai ) : Enduire de matières gluantes ou malodorantes .Quand on o engaudré on o endoilé :Quand on est sale on est enduit de matières gluantes
endôvai: Provoquer des ennuis. Faire endovai : faire enrager. Enrager ( de colère ), pester.
engaudrai: Salir, enduire de saleté.
engueurnai : Introduire la céréale dans la batteuse.
engueurneur : Celui qui introduit la céréale dans la batteuse. Les battoirs evin un engueurneur : Les battoirs avaient un engueurneur
en-moutte : Motte de terre
en'poulat : Coq de basse-cour
en- pour : En échange. Je t'offre un bonbon, en pour tu mes donnes un gâteau : Je t'offre un bonbon, en échange tu me donnes un gâteau.
en'tapouellai : Tripotter dans l'eau
entaumé : Entamé. Le pain entaumé durci : Le pain entamé durci
entremi : Entre deux choses.( l'entremi : l'intervalle )
envalai : Enflammer. O faut du petit bois ç'o pou ben envalai : Il faut du petit bois, c'est pour bien enflammer
envoigée : Enjambée. O fait des bounes envoigées : Il fait de bonnes enjambées.
envoulé : Envolé L'oujat s'o envoulée :L'oiseau s'est envolé
épeune : Epine. Une piqûre d'épine fait meau: Une piqûre d'épine fait mal
épiétai : Faire vite au travail .
épin-illes : Arrhes. Pourboire : donner un pourboire à l'employé ou aux enfants en sus du prix convenu. Epingle à nourrice.
époinchai : Ecarter ( étendre le fumier dans les champs )
épouéri : Effrayé, apeuré. Les animaux sauvages sont épouéris : Les animaux sauvages sont effrayés
equioure : Eclore
eralai : Couper les branches à la serpe. Dans les savées on érale le bois : Dans les savées on coupe le bois. Enlever les petites pousses sur une bûche.
eseumier : Un petit malin, en forme d'exclamation : Chameau ! ( amical )
ésiobé : Sureau herbacé
ésqueumié : Mauvais sujet, sacripant ( excommunié ) ( Dans ' Histoire de Saint Germain des Champs ' l'abbé Tissier écrit " Exceummié : pour excommunié , allusion aux transfuges de la religion catholique , pendant les guerres de religion, lesquels encouraient les censures de l'Eglise comme les sorciers, les usuriers, les empoisonneurs. )
ésquinté : Fatigué, abîmé On éto esquinté par un travail inhabituel : On était fatigué par un, travail inhabituel
essoumassai : Couper les gourmands de la treille
étoindre : Eteindre le feu Fayo etoindre les chandelles :Il fallait éteindre les chandelles
étou : Aussi T'es content ? mouai étou ! Tu es content ? Moi aussi !
étropai : Tailler une haie à l'aplomb
étropage : Action d'étropai
étroperir : Faire brûler les étroperies ( Déchets produits par l'étropage )
eurgippai ( ou airgippai ? ) : Se démener
eurné : éreinté
evourluché : Cheveux en désordre, hirsutes .On éto evourluché par le vent : On était échevelé par le vent, décoiffé.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

F

fai foué : Faire foi, affirmatif. J'en fais foué et pou fé foué faut être sûr: J'en fais foi et pour faire foi il faut être sûr
farbeuillai : fouiller, identique à feurbeuillai
femée : Fumée. Pas de femée sans feu : Pas de fumée sans feu.
feugnot : Groin du porc. On brcoh'to le feugnot du couecho : On brochetait le nez du cochon.
feuillai : Fouiller
feumé : Fumier
feûmiot : Petit tas de fumier dans le champ.
feurbeillé : Chercher en remuant beaucoup de choses, fouiller, mettre le désordre. Feurbeille pas dans ma boîte à coutûre : Ne fouilles pas, ne met pas le désordre dans ma boîte à coutûre.
feurbéllions : Effets vestimentaires .Une dame avec tous ses feurbéllions : Une dame avec tous ses colifichets.
feurdaines : Fredaines, petits délits, faire des sottises. Les gamins f'tont des feurdaines: Les gamins font des fredaines
feurgon : Perche de bois avec laquelle on attisait le feu dans le four à pain.
feurgoûmer : Remuer avec un objet, avec le feurgon On ferugoûne le feu pou le faire clairer: On remue le feu pour le faire clairer
feurlapié : D'humeur excentrique
feuveurier : Février. Feuveurier inquiète : Le mois de février inquiète
feursure : Fressure, foie du porc ( ou du sanglier ) ainsi que rate,reins, poumons, coeur
fia : Fléau on batto mes céréales au fia : On battait les céréales au fléau
fiambai : Flamber Le feu fiambe
fiameusse : Crêpe faite avec de la farine de sarrasin
fi'amtai : Brûler par un retour de flamme. O c'o fait fi'amtai les ch'veux :Il s'est fait brûler les cheveux par un retour de flammes. Quiand ses cannes ont été pieumées il les a fait fi'amté : Quand ses cannes ont été plumées il les a fait brûler à la flamme.
fiatri : Flétri Les vieux freus sont fiatri : Les vieux fruits sont flétris
fichole : Cerce à égoutter le fromage blanc
ficholoué : Récipient recevant le petit lait
fichot : Figé, Immobile comme un pieu Lo ficho : Il est figé
filot : Fil O éto mince coume un filot : Il était mince comme un fil
fillot : Filleul
fincai : Fienter
flaupée : Beaucoup. Ol é eu une flaupée d'ptiots : Il a eu beaucoup d'enfants.
flutiot ( ou flutot ) : Sifflet, Un grand flutot : un homme grand et maigre. Les borgers faitin des flutiots: Les bergers faisaient des sifflets
foindre : Diminuer de volume, fondre.
foirolle : Plante mercuriale
fonassa : Mésange
fonasse : Herbe, avoine folle La mauvage herbe c'éto de la fonasse: La mauvaise herbe c''était de la fonasse
fondrée : Dépôt, lie Il y a de la fondrée dans mon verre: Il y a du dépôt dans mon verre
fonai : Faner , secouer, écarter l'herbe à la fourche pour qu'elle sèche plus vite. On fono l'harbe verte :On fanait l'herbe verte
forch'lot : Dans un chariot, partie du train arrière qui porte la mécanique du frein
forchée ou forchie : Petit tas de foin Le foin éto en petit tas d'une forchée
forceure : Entorse, foulure
forcir : Grossir, prendre du poids Quand on meuge trop on forcit : Quand on mange trop on grossit
fornée : Fournée de pain mise à cuire dans le four On f'to une fornée tous les dix jours : On faisait une fournée tous les dix jours
fornège : Quantité de pain nécessaire à la panification d'une journée
fornouage : Petite cavité dans l'âtre de la cheminée où se mettait la braise retirée du feu ou du four à pain.
fouachai : Faucher On fouache évant de foner : On fauche avant de faner
fouachison : Action ou période de fenaison
foûaillot : Oiseau tiercelet, petit oiseau de proie. Le fouaillot vole les poules : le triercelet vole les poules.
fouaillée : Fessée ( o l ai reeçu une boune fouaillée :Il a reçu une bonne fessée, triquée.)
fouaquai : Frapper, Fouetter La pluie fouaque les vitres. La pluie fouette les vitres.
fouée : Diarrhée
foucade : Toquade, petite folie, caprice passager.
fouchie : Fougère Les fouchies sont isolante : Les fougères sont isolantes
fouère : Foire Les fouères sont plus rares : Les foires sont plus rares
fouleur : Foulure, entorse.
foulle : Folle Elle o complètement foulle : elle est complètement folle. Se dit des humains et des bêtes.
fourniau : Fourneau; Ensemble composé d'un foyer ( à bois ) sur pattes surmonté d'une cuve métallique mobile ( 80 à 100 litres ) servant à faire cuire les pommes de terre pour les animeaux? Faire cuire un fourniau de treuffes :Faire cuire un fourneau de pommes de terre
foussé : Fossé
frâ : Ce qui est sur la croûte de la tarte, en principe de la semoule. Une tarte au fra : une tarte à la semoule)
frâgne : Frêne. Les charrons aimin les frâgnes : Les charrons aimaient les frênes
fragnie : Fête On a fait la fragnie toute la neu : On a fait la fête toute la nuit
frai : Froid Quand la température baisse o fait frai : Quand la température baisse il fait froid
freut : Fruit
frigeotte : Petite fraise sauvage
frilai : Frôler. Le thermomètre ai frilai la gealée :Le thermomètre a frolé la gelée.
frimai : Faire semblant, crâner.
fromai : Fermer On frome les portes le soir : On ferme les portes le soir
froulot : Tourbillon de vent par journée orageuse, mini tornade. Le froulot peut aspirerrins de paille ou de foin sec jusqu'à 10 à 20 mètres. Le froulot précède souvent l'orage : Le tourbillon de vent précède souvent l'orage
froumaige : Fromage. Avec le lait on feto du fromage : Avec le lait on faisait du fromage.
froument : Froment
f'to : Faire. O f'to fré : il faisait froid

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

G


galarme : Vent du sud-ouest
galette : Tarte ( on ne disait jamais 'tarte' )
galouaichot : Flaque d'eau malpropre
galouaichai: Patauger dans une flaque d'eau malpropre
gambi : Boiteux ( gambie : Boiteuse ) Le gambi éto informe :Le bôiteux était informe
gambillai : Boiter. T'ai une entorse ? tu gambille ! Tu as une entorse ? Tu boites.
ganguenillai : Même sens que beurloquai: Cahoter. Tu parles d'être ganguenillé dans tous les sens dans ce véhicule : Tu parles comme on est cahoté dans ce véhicuel Se dit aussi d'un individu qui a une démarche chaloupée : O se ganguenille dans tous les sens : Il se balance dans tous les sens
gargueillo : Gosier .Il lui a coupé le gargueillo : Il lui a coupé la gorge. On bouai pou humecter le gargueillo : On boit pour s'humecter le gosier
gâtière : Fille
gatrou : Celui dont les chaussures et le bas des jambes sont sales
genête : Genet
giglo ( ou quequio ) : Une petite giboulée. O n'y ai tombai qu'un giglo: Il n'est tombé qu'une petite giboulée.
giguaignai : Secouer fortement dans tous les sens)
g'nabre : Arbuste : Genévrier ( on le pendait comme enseigne à la porte des cafés.)
g'nête : Genêt, balai de genêt
gniot : Œuf en bois, terre ou porcelaine laissé dans le nid pour encourager la poule à venir pondre.
gobio, gobiote : Maladroit(e) de ses mains
goguenette : Plaisanterie
gormand : Gourmand. Le gormand o insatiable : Le gourmand est insatiable
goueillon : Guenille O lo en gouellon : Il est en guenilles, mal vêtu, déchiré. Signifie aussi : Serpillière .Prends don ton goueillon pour éponger : prends donc ta serpillière pour éponger
goueillotte : Porte monnaie On dit aussi " grolotte "
goujard : Serpe à manche plus long, plus fort que le voulant et avec un doigt au dos pour tirer les branches coupées. On coupo les épeunes aveuque le goujard : On coupait les épines avec le goujard
gougeat : Manœuvre approvisionnant le maçon
gougnafié : Goinfre. Le gougniafié éto souvent un gormand : Le goinfre était souvent un gourmand. Ou quelqu'un qui s'y prend mal pour faire son travail:Tu parles d'un gougnafié : Tu parles d'un maladroit au travail
goulafrai : S'empiffrer
goulotte : Tuyau sans robinet d'où s'écoule quelque chose ( eau, argent ) au propre comme au figuré. Être sous la goulotte : profiter d'une distribution, d'avantages).On dit aussi : picherotte "
gouri : Porcelet
grai : Gras.
gravalle : Gravelle. Dans les sabots o évo souventdes gravaolles :Dans les sabots il y avait souvent des gravelles.
gravoutai : Chercher, fouiller, gratter
greille : Tranche de lard frite ( beursaude )
gréilliot : Grillon du foyer, des champs, ou cricri . O l'éto coume un gréilliot : Il était comme un grilloin
gré'llot : Grelot du collier du chien
gremiau : Noyau s'agissant d'un fruit , ou grumeau s'agissant d'une sauce. On planto parfois un gremiau : On plante parfois un noyau
greume : Grain de raisin , grume
greuniot : Croûton de pain, quignon . Le greuniot n''o jamais pas perdu : Le quignon n'est
jamais perdu
grimasse ou grimousse : Mélange d'orge et d'avoine pour l'alimentation des animaux
groinge : Grange. On rentre le foin dans la groinge : On rentre le foin dans la grange.
grolotte : Petite écuelle, porte monnaie
groû : Gros
grousailler : Groseillier
groûsse : Grosse. Une groûsse treuffe : une grosse pomme de terre. Elle o groûsse : Elle est enceinte.
gu'néillou : mal habillé, habits déchirés, en guenilles
guéreau : Petite pluie de courte durée
gueude : Rendement. Un bon rendement en moisson, en vendanges on dit :ça gueude
gueuriotte : Petite cerise, griotte
gueurnée : Des épis nombreux dont les grains sont denses . Une mouechon ben gueurnée : Une bonne moisson
gueurnier : Grenier. Le gueurnier sert de débarras : Le grenier sert de débarras
gueurzi : Grillé. Des épis gueurzis par la sécheresse : Des épis grillés par la sécheresse. Quand on è ben chaud on o gueurzi : Quand on a bien chaud on est grillé
gueursi : Transi. Je suis gueursi de froid : Je suis transi de froid
guichard : Frelon
gui'eu : Glui. Paille longue de seigle ou de blé avec laquelle on faisait les toits de chaume ou les liens des bottes de paille.
guigouaignai : Lutiner
guindrelle : Fille délurée

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

H


harbe : Herbe. Le matin on marche dans l'harbe humide : Le matin on marche dans l'herbe humide
hardi-tin-bon : Energiquement, tiens toi bien
harnois : Bon à rien
heûlai: Crier fort, hurler. Pou appelai au loin on heule : Pour appeler au loin on hurle
heurson : Hérisson
honme : Homme
horche : Herse ( ou rateule ) Après les semailles les champs étin horchés : Après les semailles les champs étaient hersés
horché : Se dit d'un homme ivre. Ol o horché : il est saoul. Signifie aussi : très sale, dégoulinant de pluie ou de boue
hornias : Arbre mal venu ou étêté laissé en angle comme borne pour marquer une limite
hue : En avant ( attelage de chevaux )
huiche : Houche, terrain attenant à la maison. Les majons étint entourées d'huiche : Les maisons étaient entourées d'houche.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

I


i : Je. I vas : Je vais
ieau : Eau. On pourtot l'ieau aiquand un siau : On portait l'eau avec un seau

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

J

jacques : Geai
jan'nette : Marguerite des champs ( ou jonquille ? )
jappai : Aboyer, se dit aussi d'un homme qui a du bagout : ol é de la jappe
jargeillot : Gesse sauvage
jeinguai : Donner un coup de pied ( en parlant d'un animal )
jémas : Jamais
jeurai : Jurer
jeussé : Perché
jeusse : Perchoir dans le poulailler
jorneau : 1/3 d'hectare. Ce qu'un homme pouvait labourer en une journée
jouassou : Mauvais joueur
jourey : Prénom : Joseph (ou Jousé )
ju : Joug, pièce de bois pour atteler les bœufs ou les vaches

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

L


lâ : las, fatigué ( ol o lâ : il est fatigué )
lade : Plante chélidoine ( herbe aux verrues )
lagot : Purin ( jus de fumier ) lagot de fémé
laiton : Jeune animal juste après le sevrage
lanvo ( ou lambo ) : Orvet
laume : Plante, iris sauvage
l'aute des jors : L'autre jour. L'aute des jors, i seus été ai la fouère : L'autre jour je suis allé à la foire.
lavou : Où, Où est-ce ? T'es mis mes aiffaires lavou ? Où as tu mis mes affaires ?
l'chu : Eau de lessive
lème : Prénom : Edme
leujard : Bélier
leujardai : Mal voir
ligeou : Partie pivotante devant le chariot
linard : Prénom : Léonard
l'mace : Limace
loingeot : Lange
loingeai : Langer son enfant
louée : Jour où se louaient les domestiques, souvent à l'occasion d'une foire
louéchai: Lécher

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

M


mailluche : Gros maillet à long manche Pou fendre le bois o féyo une mailluche : Pour fendre le bois il fallait une mailluche
mair-rie : Mairie. ( Prononciation abandonnée dans la 2ème moitié du 20ème siècle )
majon : maison Les affaires se rapourtin toutes è la majon : Les affaires se rapportaient toutes à la maison
maladai : Etre malade Il n'a pas maladé longtemps : Il n'a pas été longtemps malade.( Cité par l'abbé Tissier dans ' Histoire de Saint Germain des Champs )
malon : Plante, jacée
manachou : Romanichel
marle : Merle. Dans les savées le marle siffle : Dans les haies le merle siffle
marquau : Matou
martiau : Marteau
mâte : Maître ( mâtrosse : patronne ) Demande ai la mâtrosse : Demande à la patronne.
mauvage : Mauvaise. Ol o mauvas : Il est méchant. Ol é eu une mauvage grippe : Il a eu une mauvaise grippe.
meau : Mal. On peut avoir meau n'importe où : On peut avoir mal n'importe où
meau-virot : Mal blanc au doigt, panaris
mécanique : Frein sur un chariot . En descente on sarro la mécanique : En descente on serrait le frein
mentou : Menteur.
meusse : triste . Ol o tou meusse : il est tout triste. ( cité par l'a bbé Tissier dans Histoire de Saint Germain des Champs )
m'geai : Manger. On passe à table pou m'geai : On passe à table pour manger
miée : Miel. Les abeilles font le miée : Les abveilles font le miel
mignein : Etameur. On pourto les ustensiles é rétamer au mignein : On portait les ustensiles à rétamer à l'étameur
minette : Luzerne
min-neut : Minuit. Ai Nouai on vait ai la messe de min-neut : A Noël on va à la messe de minuit.
minon : Fleur du saule et du noisetier
miotte : Miette, pain ou gâteau , une petite quantité
mitoué : Métayer, fermier
m'nu : Manche du fléau ( ? ) ou débris de paille, petit, menu. ( o lo ben m'nu : Il est bien petit )
moinge : Le manche d'un outil
mol'âgé : Malaisé, difficile. Le manche mal fait o mol'âgé : Le manche mal fait est malaisé
mouaichon : Moisson
mouai-étou : Moi aussi
mouciau : Morceau
mouèignai : Mener. On mouégno les bestiaux aux champs : On mènait les bêtes aux champs
mouie ou mouire : Mure, fruit de la ronce. Ço bon la confiture de mouires : C'est bon la confiture de mures
moûrienne : Après-midi ( méridienne ), signifie aussi le bourdonnement sourd et intense des mouches et insectes à l'heure la plus chaude de la journée, bourdonnement souvent annonciateur d'orage
moutte : Une grosse motte de terre recouverte d'une herbe abondante

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

N


natron ou niatron : Enfant
neu : Nuit La neu tous les chats sont gris : La nuit tous les chats sont gris
neurin : Bétail après sevrage ( gros bovins )
neurson : Petit bétail, animaux de basse cour
niacottai : Faire marcher ses machoires O niaccotto des dents mon n'enfant : Mon enfant claquait des dents
niaquai : Mordre
nialou : Bébé
niaud : Mioche
nio : Nichée
n'o : Nuisible, redoutable O n'o pas n'o : Il n'es pas méchant. ( Cité par l'abbé Tissier dans ' Histoire de Saint Germain des Champs ' )
nonte : Nôtre ( Pronom possessif ). Ço pas la voûte, ço la nonte : Ce n'est pas la nôtre c'est la vôtre.
noû : Nœud
noue : Essaim de Mouches annonçant l'orage
nôuger : Noyer ou calatier L'ombre du noûger o fraiche : L'ombre du noyer est fraiche
nougeotte : Noisette
nougeottier : Noisetier Sous les nougeottiers on ramasse les nougeotes : Sous les noisetiers on ramasse les noix.
nouger : Le noyer ( ou calatier )
nourrin : Porcelet après sevrage
nouruture : Pâté liquide pour les cochons
noûte : Nôtre ( adjectif possessif ) Noûte vèche éto en champ : Notre vache était en champ

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

O


o dio : Il disait
ol : Il ( ol'eto : il était )
ordon : Une rangée dans le jardin.Un ordon de treuffes : Une rangée de pommes de terre. Plusieurs rangs ( pommes de terre, par exemple ) groupés ensemble à l'arrachage pour faciliter l'enlèvement.
ornia : Un arbre pas joli, difforme qui va dans tous les sens, mort ou à demi-mort
ouassa : petit être chétif
ouasse : Pie ( aigasse ) Les aouasses ont une grande couée :Les pies ont une grande nichée.
ouée : Oie Pour Noël on se procure une ouée. Pour Noël on se procure une oie.
oueille : Brebis
ouja : Auge de maçon portée à dos d'homme avec des brancards pour monter le ciment sur l'échafaudage
oujas : Oiseau. Dans les âbres ol y ai des oujas : Dans les arbres il y a des oiseaux
oujon : Oison
ousai : Oser. Dans certains cas on n'ouse pas : Dans certains cas on n'ose pas se permettre de….
ousille : Oseille
oussine : Petite baguette, badine
outai : Ôter Outai ses souïllers : ôter ses souliers.
ouvraige : Travail. O l'é fait d'la boune ouvrage :Il a fait du bon travail
ouvri : Ouvrir. Ouvri la porte : ouvrir la porte

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

P


paichon : Barreau d'échelle ou barreaux servant à la fabrication des barrières de pré. Dans une échelle les paichons d'vont étes solides : Dans une échelle les barreaux doivent être solides.
pain de coucou : Plante oxalide, oseille
pairent : Parent. ( Bonjou pairent : Bonjour parent )
paissiau : Echalas, paisseau. Les tomates ont besoin d'un passiau : Les tomates ont besoin d'un tuteur
palfeurnai : Brosser, étriller, curer, rogner les pieds, soigner des animaux de trait
panaque : Boiteux, difficulté à marcher
pannée : Plante : Ombrelle, panais Les lapins aimont les pannées : Les lapins aiment les panais
parche : Perche. On ébat les calats aiquant une parche : On abat les noix avec une perche.
pas d'âne : Plante tussilage, borbotte
passon : Cage mobile où l'on met poule et poussins, une mue
paulée : Petit réjouissance ( galettes, bonnes bouteilles, chansons…) entre gens qui ont fané ou moissonné ensemble pour marquer la fin des foins ou de la moisson ( voir bouquet )
pautrée : Soupe ou fricot très épais ( so une boune pautrée )
pautrai : Piétiner partout ( pautrer un jardin )
p'chot : Peu. Un p'chot : un peu. Dans un verre on en verse encouai un p'chot : Dans un verre on en verse encore un peu.
pendiment : Pendant
pendreillons : Oripeaux. Les clochards étint habillés aiquant des pendreillons : Les clochards étaient habillés avec des oripeaux.
péroué : Parou, outil de sabotier
peuriai : Prier. Les croyants peuriont souvent : Les croyants prient souvent.
peurnai : Prendre
peurnale : Prunelle des yeux ou fruit du prunellier
peurnaillier : Prunellier. Le peurnaillier pico : Le prunellier pique
peurnes : Prunes
peursoué : Pressoir
peursure : Présure, produit provenant de la caillette du veau, pour faire cailler le lait. Pou faire du froumège faut de la peursure : Pour faire du fromage il faut de la présure.
peut : Laid ( Peute : Laide ) .ço peut de dire des menteries : c'est laid de dire des mensonges. O la peute, elle boude : ô la vilaine elle boude
p'tiot : Petit . La treue fait ses p'tiots : La truie fait ses petits
peutoué : Putois. Ol étot peut coume un peutoué : Il était laid comme un putoit
pian : Haie ( voir aussi savée )
piantai : Planter
piau : Peau
pichenlit : Pissenlit. Les saldes de pichenlit sont bounes : Les salades de pissenlit sont bonnes.
pichai : Uriner
piéchie : Haie ( savée ) ( on dit aussi : pléchie )
piedpou : Plante : renoncule
pienner : Le fait de former , par exemple un manche, avec une plane.
pieuche : Pioche. Dans les jardins on se sert de la pieuche : Dans les jardins on se sert de la pioche.
pieue : Pluie ( ou pleue ) Les terrains sont noyés par le pieue : Les terrains sont noyés par la pluie.
pieume : Plume. Les poules perdont leurs pieumes tous les ans : Les poules perdent leurs plumes tous les ans.
pieumai : Plumer
pieumeue : Epluchure de pommes de terre, pelure
pieuvassai : Bruiner, tomber une petite pluie, pleuvasser
pigne : Peigne
pignai ( se ) : Se peigner
pioles : Taches de rousseur au visage
piotège : Partie d'un chariot qui s'articule sur le train avant.
pitot : Poussin. La poule promène ses pitots :La poule promène ses poussins.
piu : Plus
pizaguai: Chercher noise, piquer au vif ou poursuivre O me pizague : il me poursuit. astiquoter, taquiner
plain : Chanvre cardé
playon : Perche de bois
plot ou p'loton : Plateau de bois servant de hachoir
p'na : Œuf couvé non éclos, qui sent mauvais comme une punaise, œuf punais. Les œufs non fécondés et couvés sont p'nas : Ils sentent mauvais comme une punaise.
pô : Un pieu de cloture de champ.
poignie ( ou pouégnèe ) : Poignée
poiquot : Fleur de la digitale
pois : Haricot sec ( seul le " haricot vert " se dit " haricot " )
polle : Pelle. Pou remuer la terre la polle o utile : Pour remuer la terre la pelle est utile.
poncenai : Pousser en boxant, en bousculant
ponme : Pomme
poriot ou pouriot : Gésier
potard : Pétard
potrale : Pétoire, vieux fusil, ou moto ancienne . Les potrales ne roulint pas vite : Les motos anciennes ne roulaient pas vite.
pou : Peur. I crais qu'ol è pou : Je crois qu'il a peur.
pou : Pour, afin de…
pouachai : Pécher Ol éto ai la pouache : Il était à la pèche
pouaiché : Louche . Tu veux une pouaiché de soupe ? : Tu veux une louche de soupe ?
pouaillou : Individu sale, supposé pouilleux
pouainai : Peiner . On pouaine pou marchai dans la neige : On peine pour marcher dans la neige
pouéch'no : Peu ( un pouéch'no : Un peu )
pouéchée ou pouéchie : Contenu d'une louche
pouechon : Poisson
pouègai : Prendre de l'eau dans ses chaussures. Dans la boue on pouège : Dans la boue on prend l'eau dans les chaussures.
pouets : Poils. On breulo les pouets du couéchot : On brûle les poils du cochon, les soies..
poure : Pauvre, pas démuni mais qui inspire de la pitié. Un poure gars : Un pauvre gars.
pourée : Poireau. Les pourées ne gélont pas : Les poireaux ne gèlent pas.
pourgalai : Pourchasser
promesse : Bague de fiançailles
pronne : Portillon devant la porte principale de la maison pour empêcher les jeunes enfants de sortir ou les volailles d'entrer dans la maison. Le pronne airéto les poules de rentrer : Le portillon empêchait les poules de rentrer.
proulouère : pièce d'attelage spéciale
p'tiot : Petit. La treue fait ses p'tiots : La truie fait ses petits.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

Q


queuche : Cuisse. Une queuche de poulat : Une cuisse de poulet.
queûpai : Cracher
queure : Cuire. On f'to queure la soupe : On faisait cuire la soupe.
queurai : Curer, nettoyer, enlever le fumier. O fayot queurai les vèches : Il fallait curer les vaches.
queuriai : Crier. Ol o sourd pou queuriai tant fort : Il est sourd pour crier aussi fort.
queut : Cuit.Une viande pas queute : Une viande pas cuite.
queûton : Petite queue
quiossai : Appeler ses poussins La couotte quiosse ses pitots : La poule couveuse appelle ses poussins .
qu'neille : Quenouille
qu'rir : Quérir, aller chercher. On vai qu'rir ce qu'on ai besoin : On va chercher ce dont on a besoin.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

R


raffe : Amer, âpre, âcre
ragasse : Grosse giboulée de pluie ( ne concerne ni la neige, ni la grêle )
ragougnasse : Mauvaise cuisine
rai'aifét'la nouruture : Pâté liquide pour les cochons
i : Plein jusqu'au faite, archiplein ( on dit aussi : aifét'lai )
raibeutlée : grand rassemblement de personnes
ranque : Seulement, uniquement. I veux ranque la paix : Je ne veux que la paix.
rapia, rapiate : Avare. Certains étin rapia : Certains étaient avares.
rapôto : Oiseau : Roitelet. Ol étotpas piu grous qu'un rapôto : Il n'était pas plus gros qu'un roitelet.
rapouillou : Celui qui parle à tord et à travers
râquiotte : Raclette, racloir avec un manche pour racler, ramasser la boue.
rasoué : Rasoir
ratelai : Herser. On ratelo les semences : On hersait les semences. On vai ratelai aveuc une rateule : On va herser avec une herse.
rateule : Herse, horche
ratelai : Herser. On rateulo les semences : On hersait les semences.
ratiau : Râteau
ravatlé : se répéter
raviot : Plante : ravenelle. Le raviot pousso dans les terres pauvres : La ravenelle poussait dans les terres pauvres.
ravout : Loir, ou rat dormant.
r'beuillai : Retourner le sol comme le porc avec son groin, remuer des papiers
r'boullai : Rembarrer, renvoyer, rejeter vivement. I v'lo rentrai, i meus fait d'le r'boulai : Il voulait rentrer, il eut mieux fait de le renvoyer
rebollai : Sangloter
r'chouaingeai ( se ) : se changer de vêtements ( voir chouaingeai )
r'chatrai : Réparer grossièrement une déchirure
r'chignai ses dents : Se moquer, rire de…
r'copai : Se contredire O so r'copé : il s'est recoupé, contredit.
récuerlai : Pleurer. O récuerlot : Il pleurait
regen-nai : Hennir ou rire en se moquant. Tu peux toujours regen-nai mais ço pas drole pour mouai : Tu peux toujours rire mais c'est pas drole pour moi.
regingo : Se dit d'une perche pliée qui, une fois libérée, se redresse brutalement
r'lingeai ( se ) : Mettre des vêtements propres
rembeillot : Nombril. Les groûs ont un bon rembeillot : Les gros ont un bon nombril.
rempiassai : Remplacer. Ce qu'on ai cassé o faut le rempiassai : Ce que l'on a cassé il faut le remplacer.
renfromai : Renfermer. Dans les grumes o y'ai des nous renfromés : Dans les grumes il y a des nœuds renfermés.
réparmai : Epargner. Ol é ben réparmai toute sa vie : Il a bien économisé toute sa vie.
réqueurai : Récurer. O faut requeurai les outils qu'on se sert : Il faut nettoyer les outils dont on se sert.
réqueuriai : Pleurer. La tristesse fait réqueuriai :La tristesse fait pleurer.
ressoupé : Retaillé à ras de terre un arbre coupé trop haut
reucheron : Partie supérieure de la ruche en paille
reue : Moue Le mal grécieux fait la reue : Le mal gracieux fait la moue. Faire la reue : Bouder
reue : Roue. Les reues tournont : Les roues tournent.
r'gingo : Repas léger, collation
r'gippai ( se ) : Réagir avec force, se regimber, protester,ruer. La contradiction fait se r'gippai : La contradiction fait se regimber.
r'gueuriot : Gruau, farine grossière, et même mélée de son pendant l'occupation, pour empêcher la pate du pain de coller au cabas.
ricassai : Rire en se moquant, ricaner.
rigpiau : Braconnage. Le braconnier plie une perche sur une coulée, la maintient faiblement avec un aicraichot ( crochet ), fiché en terre. Il y fixe le collet. Le gibier est pris, se débat, arrache le crochet , la perche se relève. Le gibier se trouve pendu.( voir : regingo )
ringasse : Giboulée il est tombé une boune ringasse Il est tombé une bonne giboulée.
ringeai : Ruminer ( bétail ). Les vèches ringeont calmement : Les vaches ruminent calmement.
rouâgai : Remuer quelque chose avec un objet dans un récipient, remuer la soupe
roualle du genou : Rotule
roualles : Avant train de charrue. Les roualles faitint partie de la charrue.
rouante : Plante : grande oseille, grande patience, de son vrai nom la Rumex.
roûas : Raie de labour. Une rouas de charrue: la dernière raie laissée par la charrue dans un champ labouré. Signifie aussi une rigole pour drainer, assainir un champ.
rouaule : Oiseau de proie : buse, épervier
rouaule : Sorte de raclette pour retirer la braise du four à pain.
rouchée : Grosse averse
rouchai : Couler abondamment. L'appellation " Les Ruissottes " vient de cette origine. On dit d'ailleurs " Les Ruissottes " ou " Les Rouchottes "
rouette : Lien fait de jeunes pousses d'arbres tortillées pour les assouplir. On cherchot les rouettes dans les bois : On cherchait les rouettes dans les bois
rougie : Rougeole
rouinchir : Avoir les poumons encombrés, embarrassés, une respiration sifflante
roulées : Œufs donnés en cadeau au moment de Pâques, ou aux rogations aux enfants de chœur ou au facteur
routie : Tartine
r'varpai ( se ) : se reprendre, se ressaisir Ol s'o r'varpai :Il s'est défendu. Sse retourner contre, réagir : On se r'varpot quand on est contredit : On réagit quand on est contredit.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

S


sabots motos : Des sabots tout en bois, sans brides.
saigne-langue : Plante : Gaillet, ou grateron. Dans les savées on cherchot du saigne-langue : Dans les haies on cherchait du gaillet.
saignotte : Plante achillée : mille feuilles
salle : Siège à trois pieds pour traire les vaches. Pou tirer les vèches on peurno la salle : Pour tirer les vaches on prenait le siège à trois pieds.
San-ier : Sanglier
saquiai : sarcler ( o saquio: Il sarclait )
saquiot : sarcloir
sarpe : Serpe.
sarrai : Serrer, fermer, rentrer au poulailler, à l'étable ( aussi : mettre en place, ranger ) T'es sarrai les vaiches ?as-tu fermé les poules ?
sauteriau : Petit asticot souvent dans le fromage ou le jambon
sautralle : Sauterelle. L'été les champs étint pleins de sautralles : L'été les champs étaient pleins de sauterelles.
savée : Haie
savai : Enlever l'écorce ou l'épiderme, écorcher (je me suis savé : Je me suis écorché )
seille : Seigle
s'empigeai : S'empetrer . Ramasses tes étroperies, tu vas t'empégeai : Ramasses tes tailles de haie, tu vas t'empétrer
seu : Sureau. On fait des pétards aiquand du seu : On fait des pétards avec du sureau
seue : Suie . La seue d'la chem'née : la suie de la cheminée.)
siau : Seau. On pourtot l'ieau aiquand un siau : On porte l'eau avec un seau
s'maulle : Semoule. Une galette à la s'mouille : Une tarte à la semoule.
sou : Seul ( ol aito tout sou :Il était tout seul )
sombre : Premier labour superficiel, après moisson pour faire germer les mauvaises herbes
soûgnon : Grosse maille de chaîne reliant la charrue à la roualle
soulai : Soleil. Ço ben agréable le soulai ; c'est bien agréable le soleil.
souïller : Soulier.
soumer : Semer on vé élai soumer : on va aller semer
soupiau : Cep, partie de la charrue en dessous du fer. Le soupiau usé la charrue versot : Lr cep usé la charrue versdait.
soupière : Souche
s'ri : Musaraigne
su : Sur Mets la bouteille su la table : Mets la bouteille sur la table .

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

T

ta : Salamandre terrestre, se trouve aussi dans les fontaines.
tâgeai ( se ) : Se taire . Dis ien, tàge touai : Ne dis rien, tais toi. En certains cas vaut mieux se tâgeai: En certains cas il vaut mieux se taire.
tânner : Battre. O fayo tânner les peaux : Il fallait battre les peaux
tapée : tas. Une tapée de monde: Beaucoup de monde
tapiner : Piétiner sur place. Quand on o impatienté on tapine : Quand on est impatient on piétine sur place.
tapoillai : Glisser So tapoillo la vou so trop mouillé : ça glisse là où c'est trop mouillé
tapoué : palette de bois avec une poignée pour taper ( essorer ) le linge sur la pierre au lavoir
tarabiscoté : Déformé , façonné à l'excès
taurée : Terreau, mélange de boue, de bouses de vache enlevé dans la cour de ferme. On meto la taurée dans les jardins.: On mettait le terreau dans les jardins.
tavelle : Cheville qui aide à serrer
tavin : Mouche, taon, insecte piquant bovins et chevaux par forte chaleur. L'été les tavins piquont : L'été les taons piquent
téchon : Blaireau, animal vivant dans un terrier et ne sortant que la nuit. Le téchon reste la journée dans son téchon : Le blaireau reste la journée dans son terrier
teillai : Enlever l'écorce, le filament du chanvre après qu'il ait été aigé, prendre le miel d'une ruche
tendon : Plante épineuse : arrête bœuf
tet' : Tête S'te tet qu'ol y : Cette tête qu'il a ( Cité par l'abbé Tissier dans ' Histoire de Saint Germain des Champs' )
teurbouler : Tomber en roulant
teurion : Petit enclos dans un local ou dans un pré .Le teurion des couechots : L'enclos des cochons.
teurlée : Talus
tia : En avant ( pour un attelage de bovins )
tiaffai : Manger bruyamment en actionnant fortement les mâchoires, comme un porc dans son auge, tialai : Encourager par la voix son attelage de bœufs. Dans la difficulté on tialo : Dans la difficulté on encourage les bœufs de la voix.
tiatia : Gadoue
tiatias : Etourneaux. Une voulée de tiatias : Une volée d'étourneaux.
tiaulai : Chanter des ritournelles, des répétitions monotones, ou même simplement onomatopée. Probablement de trioler. ( O tiauleri bin s'tici : Il chantera bien, il aura une belle voix . Réflexion d'un grand père au baptême de son petit fils qui poussait de hauts cris. Cité par l'abbé Tissier dans 'Histoire de Saint Germain des Champs. )
tirfin : Crochet à fumier. Pour décharger le fumier on se servo du tirfin : pour décharger le fumier on se sert du crochet à fumier.
tirlopai ( se ) : S'agripper aux habits
t'notte ou t'no : Baquet en bois, tinette, tonneau Aileume la lampe o fait si noir que dans un t'no:Allume la lampe, il fait aussi noir que dans un tonneau.
tollai : Talé. Le blé tolle au printemps ( ou trécho )
tolle : Branche
toquot : Toqué ( ? ). Butté entêté
torchon de cheindre : une liasse de chanvre pour faire des cordes
torlicou : Torticolis
torteillai : Tortiller. On dit aussi torteillai une petite branche pour en faire une rouette.
torteillio pot viro : treuille rudimentaire permettant d'attacher un chariot de foin en vrac.
Pot viro : pièce de bois fixée au bout des échelles tournant librement. Torteillot : Manivelle du treuil. La corde étant fixée au bout de la parche ( perche ) le torteillot permettait d'enrouler la corde au pot viro.
touet : Cabane à cochon , à volailles…
toule : Récipient en terre servant à stocker l'huile.
toumai : Verser, ou renverser. Les buveurs toumont bien : Les buveurs versent bien.
tourte : Une galette de pommes de terre râpées, non pas avec les râpes d'aujourd'hui qui font des languettes, même fines, mais avec une râpe qui donne une purée de légumes crue, égouttée, mélangée avec le fromage de la ferme, prises à la cuillère et aplaties en galettes dans la friteuse.
tourtière : Large cocotte en fonte, peu profonde, munie d'une anse pour la pendre dans la cheminée ou, plus tard, sur la cuisinière dont on avait enlevé les ronds.
tourtous : tous Nous étions tourtous ensemble : Nous étions tous ensemble
trainasse ( ou tranasse ? ) : Plante : renonce des oiseaux
trânai : Traîner,tirer ou errer, traîner les chemins sans but.
tranou : Homme habitué à traîner, vagabond
trace : Haie
trébin : Beaucoup. Tu m'en ais douner trébin : Tu m'en as donné beaucoup.
trébin pu : Beaucoup plus
tréchée : cépée de taillis, soupière.
tréchai : Taller, ( se dit des céréales ), après avoir passé le rouleau sur les jeunes blés pour les coucher ceux ci marcottent, ils poussent de nouvelles racines et se forme un nouveau pied.
tréchai : Refaire une haie en lassant les arbustes entre les pieux
trée : Flèche de chariot qui relie l'avant à l'arrière train
tréporsé : Traversé, vêtement traversé par la pluie. Quand o pieu trebin on o tréporsé: Quand il pleut beaucoup on est traversé.
treue : Truie. La treue fait ses peutiots : La truie fait ses petits.
treuffe : Pomme de terre. Dans le Morvan o y aivot trebin de treuffes : Dans le Morvant il y avait beaucoup de pommes de terre.
troubouler ou teurbouler : Bousculer en tout sens
troussière : Longe en corde
tuf : Pont bas pour franchir une rigole dans un champ, ou passage d'un petit ruisseau sous un chemin, une route.
trûlot : Plante : trèfle blanc. On aimo ben voir du trûlot : On aime bien voir du trèfle blanc
tüjon : Tison. Pou faire du feu o fayot plusieurs tüjons : pour faire du feu il fallait plusieurs tisons.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

V

vain'ne : Faible, sans force, dolent. Les lymphatiques etint vain'nes : Les lymphatiques étaient dolents.
valot : Valet, domestique. Le valot o dev'nu rare :Le valet est devenu rare.
van-nette : Grande corbeille
varge : Verge, partie du fléau
varne : Verne, aulne
varnier : Aulnaie
veurdai : Faire vite, se dépêcher. ça veurdot : Cela allait très vite. Quand on o en retard o faut veurdai : Quand on est en retard il faut se dépecher.
veurdée : Virée ( faire une veurdée )
veurdeillai : Se trémousser
veurdeillot : Enfant remuant
virandouaises : Histoires, mensonges, affabulation. O raconte des virandouaises : Il raconte des histoires )
vivu : Vivre, bien vivre. Dans un bon repas on aivot bien vivu : Dans un bon repas on avait bien vécu.
vorat : Verrat. On meno les treues au vorat : On mène les truies au verrat.
vorout : Verrou
vorpit : Fausse maille permettant d'allonger la flèche d'un chariot pour transporter des grumes
vorsai : Verser. O l'é vorsé la remorque : Il a versé la remorque. Vorse à bouère : Verse à boire
vosce de loup : Vesse-de-loup, lycoperdon
voué-illai : Veiller . L'hiver on voué-illo : L'hiver on veille.
voueillée ou voueillie : Veillée.
voueillot : Veillée écourtée
voûïnner : Hennissement du cheval qui s'apprête à ruer
voulant : Serpe à long manche pour élaguer en forme de croissant pour élaguer, différent du goujard. Pou coper les épeunes on peurno un voulant : pour couper les épines on prend un voulant.
voûtai : Ronfler. Le vent d'hiver voûte dans la cheminée : Le vent d'hiver ronfle dans la cheminée

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

Y


yasse : Paille de seigle dont on fait des liens : glui. Pou faire une gerbe o fayot une yasse : Pour attacher une gerbe il fallait un lien de paille de seigle.
y'é : Il y a
yo : Yeux
yosse : Cheville qui relie l'attelage à l'outil ( aussi : petite cheville de fer à l'extrémité de
l'essieu, sorte de goupille.

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

QUELQUES PROVERBES ET DICTONS LOCAUX


Quand les moeuches dansons en janvier reparme le foin su ton gueurnier
Pieue ou neige de feuverier, veillons lagot de feumé
Avouène de feuverier remplit l'gueurnier
Telle d'avril o por les borbis
Tonne de mar met tout en retard
Tonne d'avri fait tout r'verdi
Qui voueille en mar voueille trop tard
Carnaval quiar boune année d' bié noir
Ai la Saint Voncent l'hiver s'en vé ou ben o r'prend
Tonne d'avril fait les bins réjouis
Ai la Saint Georges soume toûne orge, ai la Saint Mar ol o trop tard
Pieue d'avri peûe rousée d'mai veillons mieux qu'chariot d'roué
Ço juin qu'doûne les foins
Quand o pieu pour la Saint Médard o pieu quarante jors pu tard ai moins que la Saint Barnabé veune l'y coper l'harbe sous l'pied
Ai la Sainte Madeleine les noujeottes sont piennes, ai la Saint Laurent on r'garde dedans
Qui voueille en aôut voueille trop toû
Ai la Saint Denis les perdreaux sont perdrix. Es poures la bésace
Borbis qu'bèle pard sa gueulée
Ço pas toujours la poule quechante qu'é fait l'oeu
O fait l'âne pou aivouar du son
O yé trébin pu d'mairiés que d'contents
Mordu pou un lauvot empourte la pole peu l'pieuchot ( on croyait l'orvet venimeux )
Ço pas toujors le ch'veau que gagne l'avouène que la meuge
Coum'on fait son lit, on s'couche
Ai la chand'leur, l'hiver s'en vai ou r'prend rigueur
Vent des rameaux, vent d'l'an-née
Ço pas les oujons qu'vons m'ner les ouées en champ
La poule pond pou l'bec
Chacun vouait midi ai sa porte
La chandeleur coupe le cou au veilleur ( Les jours allongent, on ne peut plus veiller )

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

 

QUELQUES EXPRESSIONS

Aga lo, aga don : Regarde le,… vois donc ( cité par l'abbé Tissier dans 'Histoire de Saint Germain des Champs ' avec cette explication : impératif probable du vieux mot agarder pour regarder.
Ou don qu'ol o : Où donc est - il ?
L'avou qu'ol o don ? : Où est-il donc ?
O i o : Il y est
Quoiqu'ol e don qu'o crie ? : Qu'est ce qu'il a donc qu'il crie ?
Y n'sait pas c'que sau qu'tu mé donner ma ça mé fait ben du ben : Je ne sais pas ce que tu m'as donné mais ça me fait beaucoup de bien.
J'y c'neu ren :Je n'y connais rien
Pour les attelages de chevaux :
Hue : En avant
Dia : A gauche
Huo : A droite
Grrr : En arrière
O n'o pas tombai de la darnière pieue : Il n'est pas tombé de la dernière pluie. ( Se dit de quelqu'un de finaud, d'expérimenté, à qui on ne la fait pas.
Ço un vrai dépendeu d'andouilles : C'est un vrai dépendeur d'andouilles. ( Se dit d'un homme très grand car on accrochait les andouilles au plafond de la cuisine pour les faire sécher.
10 chasseurs + 10 pêcheurs = 20 mentous. 10 chasseurs + 10 pêcheurs = 20 menteurs
O n'aittache pas ses chiens quand des saucisses : Il est économe
Ol o mal aittelai ( ou elle o mal aittelée ) : C'est un couple mal assorti

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoires

HISTORIETTES RAPPORTEES PAR MONSIEUR LOUIS DEVOIR DANS LE GLOSSAIRE DE 1980

Le mari interroge sa femme et lui demande pourquoi l'enfant pleure :
Mari : Quoué qu'ol é don qu'o récrie ?
Femme : O yé qu'ol o timbé en s'arbugeant peû qu'o so fait meau
( Mari : Qu'est-ce qu'il a donc qu'il pleure ?
Femme : Il y a qu'il est tombé en s'amusant et puis qu'il s'est fait mal. )

Questions posées par Jousé à Coliche

Jousé : Dis donc Coliche y t'a vu pässer l'aute des jours ai la mourienne. T'éto r'choingé. Ouq't'elo don ?
Coliche : Eh ! Eh ! Jousé, tu m'aignouto don ? Eh bien y vas te l'dire lavou qu'j'ello : ço l'Lème qu'maivo d'mandé de l'pafeurner vès l'pé Chimon pass'qu'o veuro d'mander sa gatière pou fomme. Mais quand qu'ol'érive ai la majon la pou l'prend. Ol o tout aiffouaudi peu o n'ouse ren di. Ço po ça qu'olé v'lu m'emouégner daiquan li coumme croque avouènne.
( Joseph : Dis moi donc Nicolas, je t'ai vu passer avant hier dans l'après midi. Tu étais bien habillé. Où allais tu donc ?
Nicolas : Eh !Eh ! Joseph, tu m'espionnais donc . Eh bien je vais te le dire où j'allais. C'est l'Edme qui m'avait demandé de l'accompagner et de le présenter chez le père Simon parce qu'il voulait demander sa fille pour femme. Mais quand il arrive à la maison il a peur, il est tout intimidé et n'ose rien dire. C'est pourquoi il a voulu me mener avec lui pour l'accompagner. )

Haut de Page A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Proverbes Expressions Histoire

Une suite au glossaire a été envoyée par Gérard Gros. Cliquer ici pour la consulter.

 

 

| site réalisé par | mentions légales | liens divers | © 2000-2014